Haïti : « les nouvelles sont rassurantes », confie le père Sermonfils Auguste

12 Avr 2021

Les nouvelles des catholiques enlevés dimanche matin 11 avril en périphérie de Port-aux-Prince (Haïti) sont « rassurantes », a confié le père Sermonfils Auguste, membre de la société des prêtres de Saint-Jacques, le 12 avril. Pour celui qui est aussi vicaire épiscopal du diocèse de La Rochelle, son pays est en train de « payer les conséquences de plusieurs années d’ingérence de l’Etat » mais verra bientôt « le bout du tunnel ».

Sept religieux et prêtres ont été enlevés par un gang en Haïti. Parmi eux, le père Joseph Evens, ancien curé de Tonnay-Charente. Avez-vous des nouvelles récentes ?

J’ai régulièrement des nouvelles de mes frères et sœurs kidnappés en Haïti le dimanche 11 avril vers 9h en allant participer à l’installation d’un confrère de notre famille missionnaire. Les négociations sont en cours. Les nouvelles sont rassurantes. Mais je ne peux pas en dire plus. Tout simplement, nous sommes restés confiants tout en espérant qu’ils seront libérés très rapidement. Nous continuons de prier. Car rien n’est impossible à Dieu (Luc 1,37)

Quelle est la situation politique dans le pays en ce moment ?

La situation politique en Haïti est sombre. Le pays s’enfonce chaque jour davantage dans la misère. Le pays fait face à la violence aveugle des gangs et des bandits armés qui opèrent quotidiennement dans la capitale. Les institutions de l’Etat sont fragilisées. Malheureusement, les dirigeants sont incapables de stabiliser la situation. D’ailleurs si personne n’est épargné des gangs armés dans le pays, c’est parce que les dirigeants, depuis plus de trente ans, n’assument pas leur responsabilité. Aujourd’hui, nous sommes en train de payer les conséquences de plusieurs années de mauvaise gestion de l’Etat.

Quelle peut être l’issue de ces tensions ?

Je suis certain qu’Haïti verra le bout du tunnel. Toutefois, le pays pourra sortir de cette situation chaotique si les cœurs ne changent pas. Il faut un changement en profondeur de la manière de gouverner en Haïti. L’issue de toutes ces tensions qui existent en Haïti dépend des Haïtiens eux-mêmes. Ils doivent travailler pour une fraternité effective, spirituelle. Tous les acteurs doivent s’engager dans le combat pour le redressement du pays.  Les pays amis peuvent  aider à leur manière. Mais la solution est entre les mains de mes frères, Haïtiens !

À découvrir aussi …

Que cherchez-vous ?

Que cherchez-vous ?

Lectures du jour Que cherchez-vous ? Cette question nous rejoint aujourd'hui, nous qui sommes venus pour cette messe. Que cherchons-nous ? Homélie de Mgr Colomb pour le dimanche 1er août 2021, 18e dimanche du temps ordinaire. Nous qui avons...

lire plus
Une colocation… différente

Une colocation… différente

Quand approche le mois de septembre, étudiants et jeunes actifs sont bien souvent à la recherche d'un logement. Si certains choisiront – et avec raison ! – le foyer Mgr Etienne de Champflour, en plein centre-ville de La Rochelle, d'autres opteront...

lire plus
Des volontaires MEP dans le diocèse

Des volontaires MEP dans le diocèse

Les anciens volontaires MEP débarquent dans le diocèse de La Rochelle pour partager la joie de la Mission ! Venez les découvrir et écouter leur témoignage à La Rochelle et à Royan. Les pères Auguste Sermonfils et Bertrand Monnard les accueillerons...

lire plus