Fête diocésaine de saint Eutrope 2021

3 Mai 2021

Les 1er et 2 mai 2021, les fidèles du diocèse de La Rochelle ont célébré la fête de saint Eutrope, premier évêque de Saintes et martyr chrétien. Les catholiques en Charente-Maritime sont les fruits de l’évangélisation de ce saint évêque du IIIe siècle et il leur appartient de continuer son œuvre, a expliqué Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes, lors de la 5e édition de cette fête patronale.

L’existence d’Eutrope est attestée par deux évêques du VIe siècle : Grégoire de Tours et Venance Fortuna. Arrivé en Saintonge vers le IIIe siècle pour annoncer le Christ à la population gallo-romaine encore ignorante de la Bonne Nouvelle, Eutrope avait une telle fougue pour parler de sa foi qu’il avait participé à la conversion de nombreux de ses contemporains, parmi lesquels la jeune Eustelle, fille du gouverneur local. Furieux, le magistrat entreprit de faire condamner à mort l’évêque effronté. Eutrope mourut donc sous la hache de son bourreau par haine de la foi.

“Nous sommes les fruits de cette évangélisation, a déclaré l’ancien supérieur des Missions étrangères de Paris dans son homélie du 2 mai. C’est à nous, désormais, qu’il appartient d’annoncer le Christ pour ce temps et pour les générations futures”.

L’histoire de ce diocèse a commencé par un évêque martyr, avait noté Mgr Colomb quelques jours avant la fête patronale relancée en 2017. Le dernier évêque du diocèse de Saintes, le bienheureux Pierre-Louis de la Rochefoucauld, est d’ailleurs lui aussi mort en haine de la foi sous la Révolution française. Une histoire encadrée par deux prélats martyrs dont l’histoire peut inspirer aujourd’hui encore les catholiques de Charente-Maritime, selon l’actuel évêque de La Rochelle et Saintes.

Les célébrations de la fête patronale diocésaine de saint Eutrope ont commencé le 1er mai par la vénération des reliques du saint fondateur. Son chef, placé dans une chasse, a été apporté par quatre jeunes paroissiens. Puis s’en sont suivies les vêpres du jour en présence de l’évêque, du curé de l’Abbaye-aux-Dames, le Père Guillaume Salin, et du vicaire de la paroisse de Saintes rive-droite, le père Jean-Marie Baudry. Le lendemain, Mgr Colomb a célébré la messe dans une cathédrale noire de monde avant de clôturer la fête avec une adoration eucharistique et les vêpres.

À découvrir aussi …

(Re)découvrir les paraboles

(Re)découvrir les paraboles

Le mardi 29 novembre, de de 9h30 à 16h à la maison diocésaine à Saintes (6 allée du séminaire), le Pôle Annonce de la Foi propose une formation biblique sur les paraboles, avec le P. Pascal-Grégoire Delage. Cette formation est ouverte à tous et...

lire plus
Prendre de la hauteur sur sa vie

Prendre de la hauteur sur sa vie

Les Soeurs de la Sainte Croix de Jérusalem proposent à des jeunes jusqu'à 35 ans, jeunes professionnels ou étudiants, de prendre un temps de pause, de réflexion, de rencontres et de service auprès de jeunes.  

lire plus