De l’aide pour le Népal

28 Avr 2015

Le Secours catholique vous dit comment venir en aide au Népal fragilisé par le séisme du 25 avril 2015.

.
Samedi 25 avril matin 2015 un puissant séisme de magnitude 7,8 a frappé le Népal. Dès l’annonce de la catastrophe, le réseau mondial Caritas s’est mobilisé pour apporter son aide aux victimes. Le Secours Catholique-Caritas France a débloqué une première aide d’urgence a lancé un appel aux dons.
1- Le contexte
Les violentes secousses ont ébranlé le Népal mais également certaines régions de pays voisins (Chine, Inde, Bangladesh) et provoqué des avalanches meurtrières sur les pentes de l’Everest. A ce jour le bilan est de plus de 7000 personnes tuées, 8000 blessées, 1 million de personnes sans abri ; on estime le nombre personnes touchées directement ou indirectement à 8 millions.
Les dégâts matériels sont extrêmement conséquents, de nombreux bâtiments ayant été détruits. Depuis fin avril, de nombreuses répliques ont été ressenties et pourraient continuer. A mesure que les opérations de secours continuent, le bilan matériel et humain devrait s’alourdir.
2- L’engagement du réseau Caritas /nouveau programme d’urgence
Le réseau Caritas est sur place fortement mobilisé avec le soutien de Caritas américaine (CRS). Caritas Inde et Caritas Bangladesh, sont mobilisées pour soutenir les victimes alors que Caritas Australie a mis à disposition de la Caritas Népal des membres de son équipe, notamment des communicants, basés à Katmandou. Des distributions de vivres sont déjà effectives.
A ce jour, les Caritas se sont engagées financièrement, à hauteur de 2 450 000 €.
Le Secours Catholique/Caritas France a débloqué 50 000 € dès l’annonce du séisme et suit de très près l’évolution de la situation. Par ailleurs, il soutient :
 Un programme qui touche 20 000 ménages soit 100 000 personnes ayant perdu leur maison, il s’agit de leur permettre :
 d’avoir un abri : distribution de kits temporaires composés de bâches, draps, matelas, couvertures, cordes et fils,
 d’accéder à de l’eau potable et de meilleures conditions sanitaires,
 d’avoir la possibilité de cuisiner : distribution de kits pour la cuisine, jerrycans et lampes solaires.
3 – Comment répondre à l’urgence localement
Chaque équipe locale de la délégation de Charente-Maritime a la possibilité :
– d’utiliser les outils suivants : tracts, affiches (joints) qu’elle pourra déposer dans les : églises, commerces, maisons paroissiales et lieux d’accueil Secours Catholique
– De mettre des enveloppes Urgence à disposition dans ces mêmes lieux.
Les équipes disposent normalement d’enveloppes Urgences « standard » sur lesquelles il faut porter la mention « URGENCE NEPAL » ou plus simplement le Code RIU018
(la Délégation peut vous fournir des enveloppes préparées sur demande).
Avec l’autorisation du responsable de la paroisse, une brève annonce orale, et/ou de la faire paraître dans le bulletin paroissial.

À découvrir aussi …

Le diocèse de La Rochelle lance une démarche synodale

Le diocèse de La Rochelle lance une démarche synodale

Retardée d’un an à cause de la crise sanitaire, la démarche synodale lancée par le diocèse de La Rochelle devrait être annoncée aux paroisses le jour de la Pentecôte, le 23 mai prochain. La démarche inter-doyennés sera ensuite lancée en...

lire plus
Deux ordinations dans le diocèse en 2021

Deux ordinations dans le diocèse en 2021

En juin 2021, le diocèse de La Rochelle comptera un nouveau prêtre et un nouveau diacre. Moïse Kiasa sera ordonné prêtre le 12 juin et Rémi Delprat, diacre, le 19 juin. Originaire du Congo, Moïse Kiasa sera ordonné prêtre pour le diocèse de La...

lire plus