Reprise des messes en public : lettre de Mgr Colomb aux prêtres (26 novembre)

27 Nov 2020

Saintes, le 26 novembre 2020

Chers amis,

Vous avez manifesté votre souci d’un respect scrupuleux des règles sanitaires depuis le début de cette pandémie. Nous restons tous engagés dans cette lutte contre elle et nous demeurons au service du bien commun.

Suite à une visioconférence des responsables diocésains de la communication ce jeudi 26 novembre et après échange téléphonique avec le secrétariat général de la Conférence des évêques de France, bien qu’aucune directive épiscopale au niveau national ne soit donnée, je vous invite à ne pas rejeter la 31ème personne qui se présentera lors des cérémonies et à célébrer la messe en respectant toutes les mesures sanitaires que vous connaissez pour les avoir déjà appliquées (gel hydro alcoolique, port du masque, communion dans la main, sens de circulation, distanciation (une personne pour 4 m²), etc.

Je vous invite également à célébrer plusieurs messes dominicales et quotidiennes en tenant compte des capacités qui sont les vôtres dans vos paroisses respectives. Ces célébrations répétées permettront d’accueillir un maximum de fidèles dans les meilleures conditions sanitaires, tout en permettant l’exercice de la liberté du culte. La règle gouvernementale (30 personnes par église) n’est pas équitable, elle est irréaliste et inapplicable.

Si des directives avaient été prises en concertation avec les maires et les préfets, fins connaisseurs de la réalité territoriale, les décisions auraient été plus sages. La vie spirituelle de millions de croyants n’est pas une question secondaire qui peut être méprisée. Les directives récentes montrent la méconnaissance de l’importance du fait religieux dans notre pays.

Nos gouvernants doivent relever un défi médical inédit. Gardons-nous bien de critiques excessives. Nous savons que l’art est difficile et que la critique est facile ! Contentons-nous de nous corriger fraternellement. Soutenons l’effort national pour relever tous les défis qui se posent à notre pays et demandent surtout du courage. Que l’Esprit-Saint éclaire ceux qui ont des décisions à prendre.

Restons en union de prière dans ce temps de l’Avent, la prière dans nos églises, dans le respect des règles ci-dessus mentionnées, sera bien plus efficace que toutes les manifestations sur la voie publique.

+ Georges Colomb
Evêque de La Rochelle et Saintes

À découvrir aussi …

Les jeunes du diocèse en route pour Lisbonne

Les jeunes du diocèse en route pour Lisbonne

La première rencontre des participants s'est déroulée le 11 novembre, dans la joie ! Plus d'une vingtaine de jeunes étaient présents à la Maison diocésaine à Saintes pour cette soirée de découverte.  "Après la présentation des JMJ de Lisbonne, nous...

lire plus
Jeunes : toutes les vocations en question

Jeunes : toutes les vocations en question

Les diocèses, les services et mouvements initient, ici et là, des démarches pour accompagner les jeunes dans leurs choix de vie. Orientation professionnelle, vocation spécifique, etc. Et si la réflexion commençait d’abord par un ancrage dans...

lire plus
80 ans de la lettre du Cardinal Saliège

80 ans de la lettre du Cardinal Saliège

Nous sommes en union de prière avec le diocèse de Toulouse qui fête ce dimanche,  en présence du grand rabbin Korsia, le 80ème anniversaire de la diffusion de la lettre du Cardinal Saliège, archevêque de Toulouse, protestant contre la déportation...

lire plus