Qu’est-ce que le Dimanche des rameaux ?

12 Avr 2019

Six jours avant la fête de la Pâque juive, Jésus vient à Jérusalem. La foule l’acclame lors de son entrée dans la ville. Elle a tapissé le sol de manteaux et de rameaux verts, formant comme un chemin royal en son honneur.

C’est en mémoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux (de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les régions. Ces rameaux, une fois bénis, sont tenus en main par les fidèles qui se mettent en marche, en procession : marche vers Pâques du peuple de Dieu à la suite du Christ.

La foule nombreuse venue pour la fête apprit que Jésus venait à Jérusalem ; ils prirent les rameaux des palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Ces paroles sont chantées comme antienne d’ouverture au lieu où les fidèles se sont réunis : après une brève allocution, le célébrant bénit les rameaux et l’on lit le récit évangélique de l’entrée messianique de Jésus avant de se rendre en procession jusqu’à l’église.

La tradition chrétienne veut que l’on emporte, après la messe, les rameaux bénits, pour en orner les croix dans les maisons : geste de vénération et de confiance envers le Crucifié.

Source : CEF

À découvrir aussi …

Dimanche 23 janvier : Dimanche de la Parole de Dieu

Dimanche 23 janvier : Dimanche de la Parole de Dieu

Dans une lettre apostolique « Aperuit illis » du lundi 30 septembre 2019 en forme de « motu proprio », le souverain pontife François a institué le dimanche de la Parole de Dieu (le 3eme Dimanche du Temps ordinaire). Ainsi, ce dimanche 23 janvier,...

lire plus
« L’espérance ne déçoit pas »

« L’espérance ne déçoit pas »

À l’approche de l’élection présidentielle de 2022, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a souhaité proposer très largement un document de réflexion et de discernement. Il s’inscrit dans le sillage des textes publiés au seuil...

lire plus