Pèlerinage diocésain à l’Île Madame

8 Août 2022

Le vendredi 19 août 2022, les chrétiens de Charente-Maritime étaient invités au pèlerinage à l’Île Madame. Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême, a présidé ce pèlerinage avec Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes.

Ce sont plus de 1000 pèlerins, avec 80 prêtres, une vingtaine de religieuses et deux évêques, qui ont pris part à ce pèlerinage. Après l’accueil et le temps de confession du matin, la messe a été célébrée à la Pointe de Port des Barques. Quelques gouttes de pluie n’ont pas n’ont pas refroidi la joie des pèlerins, habitants du diocèse, vacanciers, mais aussi chrétiens venus de Charente pour accompagner leur évêque.

L’après-midi a débuté par un bel enseignement de Mgr Gosselin sur la mission. Ensuite, les pèlerins ont marché vers l’Île Madame, sur la Passe aux Bœufs, en méditant le chapelet. Comme chaque année, chacun portait un galet qui a été déposé sur la Croix de l’Île Madame, symbole de la volonté de chaque pèlerin d’être témoin du Christ, comme l’ont été les prêtres martyrs des pontons de Rochefort !

 

 

En 1794, de nombreux prêtres et religieux furent arrêtés pour avoir refusé de prêter le serment imposé par la Constitution civile du clergé de 1792. 829 d’entre eux furent déportés sur des navires en rade de Rochefort, où ils furent victimes de mauvais traitements et de maladies. Seuls 228 survécurent. 254 sont enterrés sur l’Île Madame, 36 à Rochefort, et les autres dans les vases de l’Île d’Aix et de l’embouchure de la Charente. 64 de ces prêtres ont été déclarés bienheureux par Jean-Paul II, le 1er octobre 1995, dont Jean-Baptiste Souzy, prêtre du diocèse de La Rochelle.

Depuis 1910, un pèlerinage est organisé par le diocèse de La Rochelle dans la dernière quinzaine d’août, en souvenir de ces prêtres martyrs. Depuis 112 ans, les pèlerins commémorent ces martyrs restés fidèles à leur foi, à l’Église et à leur vocation. Ils participent à la messe à Port-des-Barques, puis marchent un kilomètre et demi, en portant un galet qu’ils déposent à la Croix des Galets, emplacement où furent découverts les sépultures de quatre prêtres, disposées en forme de croix.

Ce pèlerinage est un hommage à ces martyrs qui sont des modèles de foi : ils ont préféré « obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Acte des Apôtres 5, 29) et ont été mis à mort pour cela. Ils sont aussi des modèles de pardon : ils avaient pris la résolution de ne pas se plaindre, de ne pas en vouloir à leurs geôliers, mais plutôt de prier pour le bonheur de leur pays. Puisse leur exemple inspirer les pèlerins d’aujourd’hui !

À découvrir aussi …

Les jeunes du diocèse en route pour Lisbonne

Les jeunes du diocèse en route pour Lisbonne

La première rencontre des participants s'est déroulée le 11 novembre, dans la joie ! Plus d'une vingtaine de jeunes étaient présents à la Maison diocésaine à Saintes pour cette soirée de découverte.  "Après la présentation des JMJ de Lisbonne, nous...

lire plus
Jeunes : toutes les vocations en question

Jeunes : toutes les vocations en question

Les diocèses, les services et mouvements initient, ici et là, des démarches pour accompagner les jeunes dans leurs choix de vie. Orientation professionnelle, vocation spécifique, etc. Et si la réflexion commençait d’abord par un ancrage dans...

lire plus
80 ans de la lettre du Cardinal Saliège

80 ans de la lettre du Cardinal Saliège

Nous sommes en union de prière avec le diocèse de Toulouse qui fête ce dimanche,  en présence du grand rabbin Korsia, le 80ème anniversaire de la diffusion de la lettre du Cardinal Saliège, archevêque de Toulouse, protestant contre la déportation...

lire plus