Les actus concernant les pèlerinages

LES PÈLERINAGES

07.72.32.08.28.

pelerinages@diocese17.fr

La crise sanitaire et la persistance de la dangerosité du covid-19 nous ont amené à modifier sensiblement le programme des pèlerinages de 2020 et de 2021 !

C’est une chance pour tous ceux qui n’avaient pas encore eu l’occasion de s’inscrire.

Premier pèlerinage à venir : Le Mardi 25 Août, le pèlerinage de l’Ile Madame en mémoire des prêtres et religieux déportés sur les pontons de Rochefort. Cette année, le diocèse accueille Son Excellence Mgr Celestino MIGLIORE, Nonce apostolique auprès de la République française.
Ses expériences en Angola, aux Etats-Unis, en Pologne, auprès de la Fédération de Russie en font un témoin privilégié de notre temps et de l’Eglise.

Le pèlerinage des catéchètes à Barcelone a été reprogrammé du Lundi 12 Octobre 2020 au vendredi 16 Octobre 2020. « L’annonce au fil des siècles, des arts et des grandes figures missionnaires… ».

Inscriptions possibles sur liste d’attente, prix 400€ , Renseignements téléphoniques : 06.51.52.79.33.

EN 2021

Nous vous proposons un pèlerinage extraordinaire en Pologne « vivre la Passion du Christ en Pologne » avec la découverte des grandes figures de sainteté : Saints Jean-Paul 2, Maximilien Kolbe, Sœur Faustine….mais aussi un temps fort, émouvant à Auschwitz et à Birkenau en mémoire de toutes les victimes des camps de la mort.

Ce pèlerinage sera accompagné par le Père Christophe Chappot de la Chanonie et Sébastien BEAU.

Dates :  Du 5 au 11 mai 2021

Renseignements : Service des Pèlerinages 07.72.32.08.28.

Fin Juin 2021, nous prévoyons sous réserve des possibilités et des agréments, une visitation du diocèse au Québec et à Saint Pierre et Miquelon la seconde quinzaine de Juin. Nous aimerions fêter la Saint Pierre à Saint Pierre et Miquelon. Au Québec, nous marcherons sur les pas des Saints et Bienheureux qui ont façonné la Nouvelle France.

Ce pèlerinage devrait être accompagné par notre évêque Monseigneur Georges COLOMB.

Renseignements, service des pèlerinages.

Le pèlerinage diocésain de Lourdes se déroulera du lundi 2 aout au vendredi 6 aout 2021.

L’hospitalité, les enfants, la Pasto jeunes, les pèlerins…Tout le monde sera le bienvenu après cette année qui nous a privé de notre temps spirituel à la grotte de Massabielle.

L’Ile Madame nous retrouvera dans la dernière semaine d’aout 2021 en fonction des marées.

Fin Septembre, nous espérons pouvoir proposer à nouveau le pèlerinage des cathédrales du centre. Nous avons dû l’annuler cette année en raison de la crise du Covid-19.

Octobre 2021, nous nous retrouverons en Terre Sainte sur les pas de Jésus et des apôtres ; les dates ne sont pas encore fixées. Elles le seront en fonction des tarifs et des disponibilités des partenaires. Nous cherchons aussi à éviter la cohue dans les lieux saints.

Et 2022 nous amènera certainement après l’Anatolie en 2019, en Grèce sur les pas de Saint Paul et sans doute à Fatima.

Pèlerinage diocésain à l’île Madame 2020


Pèleriner,
C’est quitter ses habitudes,
Se donner du temps pour réfléchir,
Prier, relire sa vie, marcher avec d’autres.
C’est une vraie démarche de foi inscrite au cœur même de la vie de tout croyant,
Et peut-être une invitation pour les personnes non-croyantes.
Le pèlerinage est comme une image de nos vies,
La vie est un chemin, chemin parfois tortueux et difficile.
Choisir de partir,
Choisir de se mettre en route,
De découvrir de nouveaux horizons, de s’enraciner dans la foi, dans l’espérance, dans la charité,
Choisir de vivre une expérience fraternelle,
De célébrer Jésus-Christ vivant, ensemble,
C’est choisir de nous faire solidaire de l’Eglise universelle.

« Naturellement, on peut dire : Dieu est partout, il n’y a pas besoin d’aller dans un autre lieu. Mais il est également vrai que la fois par essence est une « existence de pèlerin ». La lettre aux hébreux montre la foi dans la figure d’Abraham, qui quitte sa terre et demeure pendant toute sa vie un pèlerin tendu vers l’avenir…. Le pèlerinage rassemble : nous allons ensemble vers l’autre et ainsi nous nous retrouvons réciproquement. »
Benoît XVI, novembre 2010