L’Eglise présente au Grand Pavois

3 Oct 2023

Un dimanche au Grand Pavois

Depuis 25 ans, la Mission de la Mer Charente-Maritime est présente au Grand Pavois de La Rochelle, en partenariat avec l’association Cap Vrai. C’est une opportunité d’assurer une présence d’Église au coeur de cet événement médiatique pour le monde de la plaisance et d’activités nautiques de loisirs.

Un stand sur le site tenu par Cap Vrai présentait les différentes activités et propositions de l’association ; la Mission de la Mer Charente Maritime était également présente, invitée comme chaque année à participer à cette manifestation, présence de la pastorale maritime diocésaine sur ce plateau.

Comme tous les ans, depuis 25 ans, une messe est célébrée sur le site, et ce dimanche 24 septembre, la messe était célébrée sur la plage, sous un chapiteau mis à notre disposition par l’organisation du Grand Pavois. Préparée conjointement par Cap Vrai, la Pastorale du Tourisme et la Mission de la Mer elle était présidée le père Joseph VO TO SAM, assisté par le père Claude BABARIT, de la Mission de la Mer des Sables d’Olonne venu en voisin. Environ une centaine de personnes était venue prier et chanter, une chorale improvisée animée par notre amie Jacqueline Hautier chantait la gloire du Seigneur “face à la mer”.

Après la célébration, un pot de l’amitié était offert aux participants et visiteurs du stand.

Louis Guérin

LA MER EN PARTAGE

En France, côté mer, des hommes et des femmes continuent d’assurer une présence chrétienne au coeur des réalités humaines, avec des moyens modestes sans doute, sans prosélytisme, mais en se ressourçant dans l’Évangile. C’est d’abord la Mission de la Mer*, implantée sur nos côtes depuis des générations et qui tente toujours de rejoindre les marins-pêcheurs, celles et ceux du commerce, et les familles, les marins en transit dans les ports avec une présence en des associations que sont les “Seamen’s clubs”, foyers d’accueil des marins. La Mission de la Mer continue d’animer des équipes, sur la façade atlantique, de La Turballe à Saint Jean de Luz pour ne parler que la région sud-ouest du pays.

C’est aussi, parmi d’autres, une association créée au siècle dernier par un Religieux dominicain, Yves Mesnard à l’intention des pratiquants de sports et de loisirs nautiques, sous le nom de “Cap Vrai”. Cette association, outre des sorties en mer pour des personnes en précarité, propose chaque année un stand au nautique en décembre à Paris, ainsi qu’une messe à l’intérieur de ce salon, le dimanche matin, porte de Versailles.

Même mode de présence au Grand Pavois de la Rochelle le dimanche 24 septembre 2023, pour ce Salon Nautique avec un stand parmi les offres commerciales, et la messe sous une grande tente en bordure de la plage des Minimes sous la présidence du père Joseph VO TA SAM, prêtre de la paroisse du lieu. A partir de réalités différentes que sont le monde du travail avec la pêche, la navigation commerciale d’une part et d’autre part l’univers des loisirs et des chantiers nautiques, on peut voir là un signe de communion en Église. Les organisateurs de cette célébration à la Rochelle n’étaient autres que des membres de Cap Vrai et de la Mission de la Mer Charente Maritime. Les mêmes partageaient la tenue du stand de l’association ouvert au public qui ne cessait de défiler, et où s’est partagé le verre de l’amitié à l’issue de la messe.

C’était au lendemain de la visite du pape François à Marseille disant “Je voudrais donc vous proposer quelques réflexions autour de trois réalités qui caractérisent Marseille : la mer, le port et le phare”. Il a poursuivi en ajoutant à l’intention de ses frères évêques selon ses propres mots : “Ne chargeons pas les personnes de fardeaux, mais soulageons leurs efforts au nom de l’Évangile de la miséricorde, pour distribuer avec joie le soulagement de Jésus à une humanité fatiguée et blessée. Que l’Église soit un port d’espérance pour les personnes découragées. Qu’elle soit un port de ravitaillement, où les personnes se sentent encouragées à prendre le large dans la vie avec la force incomparable de la joie du Christ.”

A La Rochelle lors de cette célébration, ouverte sur le large aux Minimes, l’évangile proposé par les organisateurs était une page ou l’on voit Simon-Pierre, dans l’incertitude des événements, dire à ses compagnons : “je vais à la pêche” ; Les 4 premiers appelés sont des marins-pêcheurs, c’était leur métier. Pierre s’entend répondre. “Nous allons avec toi”.

On peut voir ici les prémices de ce􀆩e collégialité que le pape François promeut, notamment par ce synode qui ouvre ses portes en octobre 2023. “Je vais à la pêche”, dit le premier, celui qui est désigné comme responsable, qui sera le premier pape. “Nous allons avec toi” répondent les autres. (Jean 21, 3). Aujourd’hui, comme chaque année à la Mission de la Mer, il y a un sillage ouvert par un thème d’année : “La mer en partage” en 2023 dont voici quelques lignes :

Mer en partage, ou mer en commun : c’est aussi ce que nous devons partager de la mer avec les ’’gens-de terre’’.

Mer, lien de communication entre les hommes.

Mer, route de migration, la mer est leur cimetière. Pourquoi partent-ils ? Quel accueil nos sociétés leur réservet-
elle ?

Mer, lieu d’agrément et de loisirs. Développement de la plaisance et des sports nautiques, qui localement peuvent
s’opposer à la pratique de la pêche professionnelle (part croissante donnée dans les ports aux espaces dédiés
à la plaisance, au détriment de la pêche professionnelle). Les évènements qui accompagnent les départs des
grandes courses au large donnent lieu à une grande débauche de moyens et d’argent. Peut-on, sans briser le rêve,
imaginer une plus grande sobriété pour ces grands évènements ? “

Quelle est notre capacité à nous émerveiller de la création, notre capacité à la protéger, à la faire fructifier ? La mer est à tous, La mer à partager, La mer à sauvegarder, comme on aime à le répéter dans une autre association, fondée aux Sables d’Olonne : Meravenir.

 

Claude Babarit.

extrait de l’homélie

Mission de la Mer – Stella Maris France

Depuis 2023, la Mission de la Mer est devenue : Mission de la Mer – Stella Maris France

À découvrir aussi …

Homme, femme, genre… un choix ?

Homme, femme, genre… un choix ?

Le service Eglise et Bioéthique, à la demande des doyennés, propose Un échange autour des questions du genre et de la transidentité le mercredi 24 avril, 18h30, à la salle paroissiale de La Jarrie (25 place de la Mairie). Cette soirée est ouverte à...

lire plus
Dimanche du Bon Pasteur : une neuvaine pour les vocations !

Dimanche du Bon Pasteur : une neuvaine pour les vocations !

Le dimanche 21 avril, l'Eglise célèbrera la 61é journée mondiale de prière pour les vocations. Avant ce jour, et en prévision du pèlerinage pour les vocations à l'Île Madame qui aura lieu le lundi de Pentecôte, le diocèse vous propose de prier pour...

lire plus