L’assemblée plénière des évêques de France du 5 au 8 avril à Lourdes

4 Avr 2022

La Conférence des évêques de France est constituée de l’ensemble des évêques et cardinaux de France. Elle se réunit deux fois par an en Assemblée plénière. Elle a lieu du 5 au 8 avril 2022 à Lourdes.

Mieux connaître la conférence des évêques de France et les assemblées plénières :

La Conférence des évêques (CEF), existe sous sa forme actuelle depuis 1964. Cependant, bien avant cette date, dès le début du XXème siècle, les évêques décident de se réunir spontanément. Cette décision fait suite à l’adoption de la loi de séparation des Églises et de l’Etat de 1905, les évêques souhaitent alors définir ensemble une attitude commune. Ils se réunissent à trois reprises en mai et septembre 1906 puis en janvier 1907. Rassemblés à nouveau en février 1919, 18 cardinaux et archevêques obtiennent l’autorisation du Saint-Siège de se réunir tous les ans, c’est l’acte de fondation de l’Assemblée des cardinaux et archevêques (ACA). En avril 1951, à l’initiative de l’archevêque de Paris — et toujours avec l’autorisation du Saint-Siège — l’ensemble de l’épiscopat se réunit à Paris. Entre 1951 et 1963, en plus des réunions ordinaires de l’ACA, une assemblée plénière aura ainsi lieu tous les 3 ans (1951, 1954, 1957, 1960 et 1963). L’assemblée plénière de 1951 met notamment en place 15 commissions épiscopales avec le souci de couvrir chaque secteur de la pastorale. Leur appellation et les limites de leur activité varieront régulièrement dans le temps mais, jusqu’à la dernière réforme des structures de la CEF, effective en 2006-2007, on retrouve peu ou prou les mêmes secteurs de la pastorale. Sous l’impulsion du Concile Vatican II, la création d’une Conférence épiscopale est décidée par l’assemblée des cardinaux et archevêques dès 1963. La session constituante de la Conférence des Evêques de France se tient en mai 1964 à Paris. Les premiers statuts sont votés en 1966 et ratifiés par le Saint-Siège en novembre de l’année suivante.

La réforme des statuts

Depuis 2004 et la réforme des statuts, l’Assemblée plénière se réunit deux fois par an (au printemps et à l’automne). L’Assemblée plénière d’automne réunit tous les évêques y compris ceux de la France d’outre-mer tandis que l’assemblée de printemps, plus courte, réunit uniquement les évêques de France métropolitaine.


L’Assemblée plénière des évêques se réunit deux fois par an : en novembre et en mars-avril. Elle a toujours lieu entre le 1er et le 11 novembre et en mars ou en avril avant la Semaine Sainte. Il est symbolique que les évêques se réunissent en assemblée en ce haut-lieu de spiritualité de l’Eglise universelle ; troisième lieu de pèlerinage le plus fréquenté au monde avec ses 6 millions de pèlerins.

Le « livre blanc » est un document de référence qui retrace des débats et des interventions de l’Assemblée plénière. Un double enregistrement est effectué quotidiennement. Les minutes sont retranscrites en intégralité ultérieurement par une communauté religieuse. La relecture et la mise en page sont réalisés par la Conférence des évêques de France (CEF).

L’Assemblée plénière est inaugurée par le discours d’ouverture du président de la Conférence des évêques de France. La semaine est ponctuée par des séquences sur des thématiques liées à l’Église ou à la société. Différents domaines de réflexion et d’intervention peuvent être distingués, en particulier : l’annonce et la célébration de la foi, l’éducation des enfants et des jeunes, la vie familiale, la vie des communautés chrétiennes et les vocations, les questions de société ou la solidarité avec les Églises du monde. Ces séquences sont l’occasion d’entendre des exposés par les évêques eux-mêmes ou des experts de diverses disciplines. Le cas échéant, elles donnent lieu à des votes (cf. ci-dessous). Elles peuvent aussi être organisées sous forme de forums (ateliers de travail).

L’Assemblée plénière est l’occasion de nombreuses réunions en marge du programme officiel. Les Conseils et Commissions se retrouvent pour travailler sur des sujets communs liés à la vie de l’Église. Les évêques se retrouvent aussi pour des réunions en Province. De plus, l’Assemblée plénière est aussi un temps de communication pour L’Église. Les journalistes présents, bénéficient d’un accueil particulier pour pouvoir rencontrer les évêques (interviews, conférences de presse…).

L’Assemblée plénière est aussi une assemblée délibérative, ainsi elle se prononce par vote sur divers sujets (élections, décisions ou avis). Les évêques votent généralement à bulletin secret à l’aide d’un système de vote électronique.

Tous les jours, des messes sont célébrées. Les journées sont ponctuées par le chant des offices des heures. Quotidiennement, les évêques se retrouvent à la basilique du Rosaire pour la messe. Le premier matin, l’office des laudes est chanté devant la grotte.

Source : eglise.catholique.fr


À découvrir aussi …

Décès du Père Bernard Tourneur

Décès du Père Bernard Tourneur

C'est avec une profonde tristesse que nous venons d'apprendre le décès du Père Bernard Tourneur, ce samedi 14 mai après-midi ; hospitalisé depuis plusieurs jours, il était entouré de la présence aimante de l'une de ses sœurs. Né le 27 octobre 1944...

lire plus
Charles de Foucauld : un chemin pour la mission

Charles de Foucauld : un chemin pour la mission

Témoignage du Père Albert Yon, à l'occasion de la canonisation de Charles de Foucauld : Un siècle après sa mort le 1er décembre 1916 à Tamanrasset, au sud de l’Algérie, Charles de Foucauld est canonisé le 15 mai 2022 à Rome par le pape François....

lire plus