Laissons-nous déranger par la parole de Dieu

29 Août 2021

Lire la Parole de Dieu ne saurait suffire, c’est ce que faisaient très bien les Pharisiens, encore faut-il l’écouter avec son cœur et la mettre en pratique, c’est cela que Jésus est venu nous enseigner, se donnant lui-même en exemple. Homélie de Mgr Georges Colomb pour le dimanche 29 août 2021, 22e dimanche du temps ordinaire.

Il aura fallu que Dieu vienne visiter son peuple en prenant chair d’une femme pour que nous puissions à notre tour entamer le chemin de la justice, de la fraternité, chemin du Royaume qui vient. « Accueillez dans la douceur la Parole semée en vous », nous dit saint Jacques. Si Dieu a donné la Loi aux hommes ce n’est pas pour se poser en juge moralisateur. Il a donné la Loi aux hommes pour les conduire sur les chemins de la vie.

Jésus durant sa vie terrestre n’a pas refusé les discussions avec ces spécialistes de la Loi qu’étaient les scribes et les pharisiens. Jamais il n’a voulu abolir la Loi, simplement il a voulu ouvrir notre intelligence et notre cœur à un accomplissement parfait de l’esprit de cette Loi. Sur la question de la purification des mains avant le repas Jésus veut nous dire que l’important ne se situe pas dans la pratique extérieure, le geste du rite mais dans le cœur, l’esprit avec lequel nous le pratiquons.

Ecoute et contemplation

Cette question de l’attitude du cœur nous rejoint pleinement, nous qui voulons sincèrement suivre Jésus et nous nourrir de sa parole pour en vivre. Afin que nous ajustions nos comportements aux commandements de Dieu, il nous faut non seulement une pratique extérieure – même si elle demeure bonne – mais aussi une conversion du cœur qui nous porte dans un même mouvement vers Dieu et vers ses frères : « un comportement religieux pur et sans souillure, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur détresse, et de se garder sans tache au milieu du monde », nous dit saint Jacques.

Exerçons ce ministère de visitation de nos frères , surtout de ceux qui n’ont pas encore rencontré le Christ ! « Maîtrise tes pensées et tu seras engagé sur la voie de sainteté », disaient les pères du désert ; ce que saint Paul résume admirablement dans sa lettre à Tite « Tout est pur aux cœurs purs ». Maîtrisons nos pensées !

Mission : mettez la Parole en pratique

Quand nous regardons en conscience la qualité du lien qui nous unit au Christ et à l’Eglise nous devons bien reconnaître que souvent nous nous contentons d’écouter – ce qui est indispensable – alors que Dieu attend de nous une action, un engagement, une mise en pratique de sa Parole qui est le Christ. Il attend de nous que la Parole de vie féconde notre cœur pour nous ouvrir à l’action et rendre toute notre vie féconde.

Cette mise en pratique peut être dans la prière que nous offrons chaque jour pour l’Eglise, pour les prêtres, pour les missionnaires, pour toute l’humanité. Elle peut être encore dans l’engagement paroissial, l’annonce de la parole de Dieu, le service du pauvre, du malade, du frère. Mettre la Parole de Dieu en pratique c’est reconnaître concrètement que Dieu veut dire quelque chose à nous même, à nos contemporains, à notre époque. Il veut que nous apparaissions aux yeux du monde comme « un peuple sage et intelligent » car ce qui est était valable au temps de Moïse est toujours valable aujourd’hui.

Notre Eglise n’a pas vocation à devenir un musée, une institution fossilisée dans ses habitudes et son confort. Le pape François nous le rappelle fréquemment. Notre Eglise a pour vocation de se porter au devant des hommes pour leur annoncer l’amour de Dieu et leur montrer comment, bien imparfaitement, nous, chrétiens, essayons d’en vivre. Si la Parole de Dieu ne nous dérange plus, ne nous déplace plus, c’est que nous avons loupé quelque chose. Nous aimer concrètement les uns les autres au nom de Dieu et parce que Dieu nous a aimés le premier, voilà la manière juste d’être chrétien, aujourd’hui comme hier, nous engager au nom du Christ, pour le Christ, pour la gloire de Dieu qui est l’homme vivant.

Voilà ce qui doit saintement nous mobiliser au moment de préparer la rentrée. Dieu nous appelle. Ne restons pas sourds, mais ne nous contentons pas d’écouter la parole, car ce serait nous faire illusion, nous dit saint Jacques dans sa lettre. Le juste chemin pour vivre notre baptême, c’est celui de la contemplation qui conduit à l’action, c’est celui du silence de l’homme qui permet d’écouter Dieu. Puisse notre vie familiale avoir la douceur de l’évangile et nos familles seront une petite Église, c’est-à-dire le lieu de la présence de Dieu, de sa parole, de son action au cœur de l’homme.

Seigneur notre Dieu, les lois nous aident à vivre dans la charité et les signes à exprimer notre foi. Que les rites ne s’opposent jamais à ta volonté, qu’ils nous aient à lui conformer notre cœur.

À découvrir aussi …

Homélie de Mgr Colomb du dimanche 19 septembre 2021

Homélie de Mgr Colomb du dimanche 19 septembre 2021

Dimanche 19 septembre. 25e dimanche TO. Sg 2, 12.17-20; Ps : 53, 3-4, 5, 6.8; Jc 3, 16–4, 3; Mc 9, 30-37 La liturgie de ce jour nous renvoie à la vie de nos communautés, la vie de nos familles, la vie de nos entreprises. Elle nous renvoie à cette...

lire plus
Journée fraternelle des prêtres

Journée fraternelle des prêtres

Lors de la journée fraternelle organisée à la maison diocésaine à Saintes, mardi 14 septembre, l’évêque s’est adressé aux prêtres du diocèse. "Pour vous partager quelques réflexions sur l'exercice de notre ministère presbytéral aujourd'hui, comment...

lire plus
Inauguration de l’église Saint-Louis de Rochefort

Inauguration de l’église Saint-Louis de Rochefort

Homélie de Mgr Colomb du dimanche 12 septembre 2021 - 24e dimanche TO Is 50, 5-9a; Ps : 114 (116A), 1-2, 3-4, 5-6, 8-9; Jc 2, 14-18; Mc 8, 27-35 Inauguration de l'église Saint-Louis de Rochefort Nous en avons bien conscience quand nous pénétrons...

lire plus