La petite révolution de RCF

7 Jan 2015

Photo : L’équipe de RCF17 : Dimitri de Lantivy, responsable d’antenne et animateur ; Corinne Garber, technicienne et animatrice ; Anne-Charlotte de Becdelièvre, journaliste ; Ariane Peuch, secrétaire. Au premier rang : Gaëlle de Christen, directrice ; Bernadette Schmitt, présidente.
La radio chrétienne francophone se réinvente. Place au professionnalisme et aux ambitions. Avec, pour commencer, un nouveau logo, un nouveau site internet, et un nouveau thème fédérateur : la joie. Le point sur cette petite révolution intérieure.

Nouveau logo, nouvelles émissions, nouveau site internet… c’est une petite révolution intérieure que vient de vivre RCF. Une révolution qui concerne toutes les radios du groupe, c’est-à-dire les 63 antennes locales situées en France et en Belgique. La « radio chrétienne francophone » passe à la vitesse supérieure. Objectif : devenir un média « plus professionnel », comme l’a expliqué Gaëlle de Christen, directrice en Charente-Maritime, mardi 6 janvier à l’occasion d’une conférence de presse dans les locaux de l’antenne rochelaise.

Une radio plus professionnelle donc, mais aussi plus axée sur la solidarité, la créativité, l’enthousiasme et « la proximité », selon Bernadette Schmitt, présidente du média en Charente-Maritime. Les objectifs nationaux ne manquent pas d’ambition. « Nous voulons accroître notre notoriété de 20% et notre audience de 15% d’ici deux ans », a annoncé la directrice départementale.

Sur la forme, de gros changements ont été opérés. Le logo bleu a fait place à un logo rouge « plus puissant, plus efficace, plus visible ». La colombe a disparu, au profit d’un poisson (rouge). Exit le slogan « Branchez-vous sur l’essentiel ». Depuis le 7 janvier, date à laquelle ces changements sont entrés en vigueur, RCF met en avant la notion de joie, « valeur chrétienne et universelle ». Pour porter cette valeur, un nouveau slogan : « La joie se partage ». A la panoplie de changements s’ajoutent un nouveau sonal (thème musical), moderne et dynamique, ainsi qu’une nouvelle application pour smartphones.

L’identité demeure

Mais si de nouvelles émissions ont été lancées en ce début d’année, la grille de programmes n’a pas connu de gros bouleversements. Sur le fond donc, pas de séisme. L’identité de la radio demeure. Elle reste chrétienne, et son ton « toujours bienveillant », assure Gaëlle de Christen, à la tête d’une équipe de 4 salariés et 70 bénévoles réguliers, des chroniqueurs aux indispensables petites mains.

L’ambition de ce projet de renouveau, fruit d’un an et demi de travail et de consultations « en interne », est de faire de RCF une radio connue et reconnue. Entendue et surtout largement écoutée. Actuellement son auditoire se compose de « plus de 50% de personnes éloignées de l’Eglise ». RCF vise quatre types d’auditeurs : les « chercheurs de sens », les chrétiens « actifs », les chrétiens « séniors ». Sans oublier « les jeunes », un public de plus en plus convoité.

En Charente-Maritime, RCF assure quotidiennement 4 heures et demie de programmes locaux. Entre journal d’informations généraliste et chroniques diversifiées (histoire, culture, musique, entreprenariat, vie du diocèse, etc.). Elle compte 9 800 auditeurs par jour. Son audience a progressé de 20% depuis 2011. Les dons qui lui sont faits sont eux aussi en nette progression puisqu’ils ont bondi de 9% en 2013 et de 16% en 2014.

Radio associative, donc à but non lucratif, RCF 17 vit de dons, de subventions, partenariat et de la publicité. Environ un quart de ses financements provient des donateurs. Un autre quart du FSER (Fonds de soutien à l’expression radiophonique). Un peu moins de la moitié du diocèse de La Rochelle et Saintes et des « Eglises associées ». Le reste de ressources est principalement issu de subventions : Etat, région, partenariats divers. A noter la contribution d’un club d’une vingtaine de mécènes locaux – chefs d’entreprises de toutes sortes – depuis un an et demi. La publicité, encore peu présente à l’antenne y progresse régulièrement depuis trois ans.

Une révolution intérieure, qui devrait se poursuivre en douceur.

O.S.

Le site de RCF en Charente-Maritime : https://rcf.fr/radio/RCF17

À découvrir aussi …

Il y a cinq ans : l’ordination épiscopale de Mgr Colomb

Il y a cinq ans : l’ordination épiscopale de Mgr Colomb

Le jeudi 5 mai 2016, Mgr Georges Colomb était ordonné évêque de La Rochelle et Saintes. La célébration d’ordination épiscopale était présidée par le cardinal André Vingt-Trois, alors archevêque de Paris. Après avoir été nommé évêque de La Rochelle...

lire plus
La sexualité, un extraordinaire cadeau du créateur

La sexualité, un extraordinaire cadeau du créateur

Mgr Emmanuel Gobilliard sera dans le diocèse de La Rochelle les 18 et 19 mai 2021 pour témoigner de la beauté de l'amour et de la sexualité. L'évêque auxiliaire de Lyon interviendra à l'Abbaye-aux-Dames (Saintes) le mardi 18 mai devant un large...

lire plus