Jeudi Saint, fête de l’Eucharistie et du Sacerdoce

5 Avr 2023

Le soir du Jeudi Saint, l’Eglise fait mémoire de l’institution par le Christ des sacrements de l’eucharistie – la messe – et de l’ordre – l’ordination des prêtres.
 
C’est un jour de fête : on chante le Gloria que l’on n’avait pas chanté depuis le début du carême, les cloches sonnent à la volée… mais cette fête se termine dans le recueillement et le silence, en accompagnant Jésus qui va entrer dans sa Passion.
 
A la veille de mourir, Jésus a lavé les pieds de ses disciples – c’est l’Evangile de saint Jean que nous lisons ce soir qui le rappelle – , et Il a célébré le repas pascal juif, l’accomplissant pleinement en y donnant son corps livré et son sang versé, et en demandant à ses Apôtres de refaire ce qu’Il venait de faire. C’était la première messe et les premières ordinations de l’histoire du monde !

Jésus célèbre le repas pascal et y donne son corps livré et son sang versé, avant de donner sa vie sur la croix.

Aujourd’hui, nous refaisons ce que Jésus a fait ce soir-là, comme Il l’a demandé. Ce soir là, la liturgie eucharistique est particulièrement déployée, en particulier la présentation des offrandes qui sont portées en procession, où on peut apporter en particulier, en plus du pain et du vin, le produit de la collecte de carême de la communauté.

Mais auparavant, à l’issue de l’homélie, nous vivrons un moment très intense par la célébration du lavement des pieds. Comme le Christ à commandé à ses apôtres de célébrer l’Eucharistie – le Sacrement de l’Amour – jusqu’à son retour, Il leur a aussi lavé les pieds en leur donnant le commandement de l’amour fraternel. Le prêtre accomplit ce même geste pour douze chrétiens de sa communauté.

Enfin, à la fin de la messe, nous entrons gravement dans la nuit au cours de laquelle le Christ à ressenti l’angoisse mortelle, à été livré et condamné. Pour ce fait, on ne dépose pas le Saint Sacrement au tabernacle comme à l’habitude, mais on le porte en procession jusqu’à un reposoir où il sera adoré une partie de la nuit. Les cloches se taisent jusqu’à la Résurrection.

 

Jeudi saint, fête des prêtres

Puisque le  Jeudi saint est l’anniversaire de l’institution du sacerdoce, nous pouvons prier tout particulièrement pour les prêtres !

Nous pensons en particulier pour tous ceux qui célèbrent aujourd’hui un jubilé d’ordination important. Nous prions pour que leur ministère continue à porter du fruit, et nous rendons grâce pour leur fidélité et pour leur vie donnée à Dieu, à l’Eglise et à leurs frères et soeurs.

Cette année, nous célèbrons les jubilés suivants :

  • 70 ans d’ordination sacerdotale : P. René Texier
  • 60 ans : P. Maurice Gaudin
  • 50 ans : P. Jean-Paul Hervé et P. Jean-Pierre Samoride
  • 40 ans : P. Claude David
  • 25 ans : P. Pierre Loriaud-Gautreau et P. Rémi Veillon
  • 20 ans : P. Joël Enama Enama, P. François-Marie Marchand, P. Ferdinand Sambou et P. Stéphane Torquéau
  • 10 ans : P. Victor-Serge Jaonarivelo

Le Jeudi saint est aussi le jour où Jésus a lavé les pieds de ses disciples, nous prions donc aussi pour les diacres, en particulier ceux qui fêtent un jubilé.

  • 30 ans d’ordination diaconale : Raymond Randrianasolo et 
    Henry Leblong
  • 25 ans : Sébastien Beau
  • 20 ans : François Bouchet
  • 10 ans : Gilles Cavaro et Jean-Michel Le Goux

À découvrir aussi …

Fêtons saint Jacques, de Fontcouverte à St-Eutrope

Fêtons saint Jacques, de Fontcouverte à St-Eutrope

La paroisse de Saintes rive Gauche vous invite à fêter saint Jacques, l'apôtre vénéré à Compostelle, dont les chemins traversent notre diocèse. Rendez-vous pour une marche de 10 km de Fontcouverte à la basilique Saint-Eutrope à Saintes pour cette...

lire plus
Accueillons les reliques de saint Thomas d’Aquin !

Accueillons les reliques de saint Thomas d’Aquin !

2023-2025 : Trois années jubilaires Saint Thomas d’Aquin : les 800 ans de sa naissance (1225), les 750 ans de sa mort (1274) et les 700 ans de sa canonisation (1323). Pour fêter ces jubilés, les reliques de saint Thomas d’Aquin parcourront cet été...

lire plus