Homélie du 4 décembre 2016, deuxième dimanche de l’Avent

15 Déc 2016

Voici le texte de l’homélie prononcée par Mgr Georges COLOMB à l’occasion du deuxième dimanche de l’Avent, 4 décembre 2016. Elle nous rappelle que Dieu a un projet pour l’Humanité et pour chacun d’entre-nous.  Nous ne sommes pas orphelins. L’Espérance doit habiter le plus intime de nos vies, nourries de la Parole et de l’Eucharistie. Belle méditation avant Noël!

 
HOMELIE du 4 décembre 2016, deuxième dimanche de l’Avent
Le projet de Dieu concerne toute l’Humanité
La Racine de Jessé nous fait penser aux arbres généalogiques recherchés par nos familles.
Parmi les huit fils de Jessé, nous savons que le prophète Samuel choisit le dernier, le plus petit, David devenu le grand roi auquel le prophète  Natan avait promis une descendvance comme il avait promis au peuple  l’unité et la paix.
Les fruits de cet arbre ont été plutôt décevants….
Mais Israël a toujours continué d’espérer. C’est pourquoi Isaïe peut annoncer que le messie sortira de la souche de Jessé.
Un roi messie = justice, sagesse, discernement, esprit de conseil, de force ; il fera la guerre à la méchanceté.
Isaïe nous donne aussi une merveilleuse image de l’harmonie universelle. Oui le projet de Dieu concerne l’humanité tout entière (le loup habitera avec l’agneau). Le Pape François a repris ce thème en parlant de notre maison commune qu’il faut sauvegarder.
Notez que le fameux texte de Martin Luther King « J’ai fait un rêve » est directement inspiré de ce passage d’Isaïe.
Le psaume vient nous rappeler que Dieu propose son projet de bonheur à l’humanité : « En ces jours-là, fleurira la justice, grande paix jusqu’à la fin des temps ».
Ce psaume, composé et chanté après l’exil à Babylone alors qu’il n’y a plus de roi, concerne le roi qu’on attend.
Dieu est comme un amoureux, il répète inlassablement des mots d’amour à l’humanité.
Nous l’avons déjà lu dans un autre texte, dans le livre de la genèse, ce projet d’amour annoncé à Abraham « en toi seront bénites toutes les familles de la terre ». Israël est élu pour annoncer au monde le projet de Dieu. Le roi est au service du peuple, de la paix, de la justice. Alors la terre sera vraiment une terre sainte !…
Cet idéal court tout au long de la bible.
Le projet de Dieu me concerne personnellement
Le psaume 71 chanté pendant sa prière par le pèlerin, non pour rappeler à Dieu quelque chose qu’il risquerait d’oublier. Quand nous prions, nous apprenons à regarder le monde avec les yeux de Dieu. A nous de faire nôtre le projet de Dieu. A nous de nous laisser guider par l’Esprit Saint pour nous engager dans le combat. Avec la lumière, la force, la grâce de Dieu, nous y arriverons.
Et l’épitre aux Romains nous rappelle la place, l’importance de l’Ecriture, l’importance de la Parole de Dieu et par conséquent l’importance de la messe « Frères, tout ce que les livres Saints ont dit avant nous est écrit pour nous instruire afin que nous possédions l’espérance ».
Voilà une clé de lecture par la parole de Dieu : « L’espérance »
Cela n’a rien d’étonnant car l’Ecriture, c’est le projet magnifique de Dieu que Paul appelle le « dessein bienveillant de Dieu ».
Nous sommes dans ce monde désenchanté, parfois déprimé, qui est le nôtre aujourd’hui,
Et Paul nous invite à une conversion radicale. Il faut pour cela nous tourner vers Dieu pour devenir plus humain. Se tourner vers Dieu, non pour échapper, non pour fuir notre humanité, mais pour la rejoindre. C’est pourquoi Paul adresse cette invitation « Accueillez-vous donc les uns, les autres, comme le Christ vous a accueillis. »
Paul fait allusion au conflit entre les chrétiens d’origine juive et les chrétiens d’origine païenne. Nous même connaissons bien des querelles, des divisions, les qualificatifs plus ou moins bien choisis abondent (les tradis, les progressistes, …)
Paul invite à la cohabitation : « Soyez d’accord entre vous selon l’Esprit du Christ Jésus. Ainsi d’un même cœur, d’une même voix, vous rendrez gloire à Dieu. »
Le chemin de la conversion passe par l’écoute, la règle de conduite c’est l’imitation de Jésus-Christ lui-même.
Comme les Juifs et les païens devenus chrétiens doivent s’accueillir mutuellement, nous devons nous accueillir dans nos diversités, voire nos oppositions et ne plus s’occuper du passé !
Ecoutons le message du prophète Jean-Baptiste, son style de vie sobre, écoutons l’imitation à une conversion personnelle radicale. Changeons notre manière d’être. Produisons des fruits qui expriment notre conversion. Jetons au feu la paille de nos vies, gardons le grain.
Sachons laisser la place au Seigneur dans notre vie. Adorons le et invitons nos amis à en faire autant, c’est le secret du bonheur !
+ Georges COLOMB

À découvrir aussi …

Que cherchez-vous ?

Que cherchez-vous ?

Lectures du jour Que cherchez-vous ? Cette question nous rejoint aujourd'hui, nous qui sommes venus pour cette messe. Que cherchons-nous ? Homélie de Mgr Colomb pour le dimanche 1er août 2021, 18e dimanche du temps ordinaire. Nous qui avons...

lire plus
Une colocation… différente

Une colocation… différente

Quand approche le mois de septembre, étudiants et jeunes actifs sont bien souvent à la recherche d'un logement. Si certains choisiront – et avec raison ! – le foyer Mgr Etienne de Champflour, en plein centre-ville de La Rochelle, d'autres opteront...

lire plus
Des volontaires MEP dans le diocèse

Des volontaires MEP dans le diocèse

Les anciens volontaires MEP débarquent dans le diocèse de La Rochelle pour partager la joie de la Mission ! Venez les découvrir et écouter leur témoignage à La Rochelle et à Royan. Les pères Auguste Sermonfils et Bertrand Monnard les accueillerons...

lire plus