Homélie donnée par Mgr Colomb pour la fête de la Nativité de Saint Jean Baptiste

26 Juin 2017

Extraits de l’homélie donnée par Mgr Colomb à Saint-Jean d’Angély en la fête de la Nativité de Saint Jean Baptiste, samedi 24 juin 2017 (baptêmes, confirmation, 1ère communion)

 
Faire mémoire pour devenir des hommes nouveaux !
 Nous fêtons la nativité de Saint Jean le Baptiste qui est en rapport avec la nativité de Jésus célébrée quelques mois plus tard. L’ange Gabriel est venu vers Marie au sixième mois de la conception de Jean-Baptiste. Au cœur de notre vieux monde s’élabore la naissance de celui qui annonce une vie nouvelle.….
…. L’Église fête ce temps nouveau, ce temps de grâce, auquel Jean-Baptiste le précurseur nous prépare. C’est ainsi que Jean-Baptiste va montrer l’accomplissement de l’Ancien Testament pour que se profile le nouveau : « Dieu qui fait grâce. » C’est un temps nouveau qui s’annonce, à partir du monde qui a vieilli, Dieu fait fondamentalement du nouveau. Il fait du nouveau en vous chers amis…  !
En  voyant l’ange, Zacharie est bouleversé, il a peur. L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été entendue : ta femme Élisabeth te donnera un fils, et tu le nommeras Jean. »  Nous savons tous combien notre mémoire est aussi chargée de douleurs, enracinées dans le vieux monde. ….
….Aujourd’hui nous fêtons un point de départ, c’est le mystère de Jésus qui nous fera récapituler toutes choses en lui. Aujourd’hui encore nos cœurs sont alourdis par le poids du jour de l’ancien monde, de tout ce qui était avant notre conversion, voire de tout ce qui est encore en attente de conversion, mais cette misère du monde va disparaître, l’humanité va se laisser rénover dans le mystère du Christ. Nous voulons entrer dans cette joie, Dieu veut faire du nouveau. « Tu me scrutes, Seigneur tu me connais, c’est toi qui m’as créé jusqu’en mes profondeurs, tes œuvres sont prodigieuses : Tout mon être le sait. », nous dit le psalmiste.  Cette beauté va apparaître au grand jour.
Chers amis, aujourd’hui nous célébrons la fête de la Saint Jean Baptiste qui est aussi la fête patronale de votre paroisse Le Seigneur a fait de la bouche de Jean-Baptiste une épée tranchante, il a fait de lui sa flèche préférée ! Votre saint patron n’est pas n’importe qui, c’est le précurseur du sauveur de l’humanité et vous aussi vous héritez de son charisme. Vous êtes les épées, les flèches préférées du Seigneur, pas seulement votre curé ! Vous tous. Méditez sur cette mission qui est la vôtre, et vous tout spécialement chers amis qui allez être baptisés, confirmés et qui allez communier au Corps du Christ pour la première fois.
Le nom de Zacharie, père de Jean Baptiste, signifie «  Dieu se souvient » et Dieu se souvient de vous, chers amis, aujourd’hui et demain, il veille sur vous, il compte sur vous aussi ! Parler de mémoire, se souvenir n’a de sens que pour préparer l’avenir. Aujourd’hui vous êtes confrontés à un choix :

  • allez vous vivre de votre héritage chrétien, de votre foi qui vous a été transmise, de ce message de salut dont Jean-Baptiste a été le premier à faire l’annonce ? Allez vous vivre en Eglise ?
  • ou bien allez-vous vous contenter de mettre de côté cet héritage, allez-vous privatiser votre foi pour en vivre une fois par semaine pendant une heure ou bien allez-vous fonder votre vie sur cette foi, allez-vous préparer l’avenir de vos enfants en le fondant sur cette foi pour en faire des hommes debout ou bien en ferez-vous des hommes robots soumis à tous les modes de pensée, à tout et au contraire de tout ?

Nous sommes les prophètes humbles et courageux de ce temps
Si vous faites le bon choix, le choix courageux de vivre en disciple du Christ, vous devez comme Jean-Baptiste avoir le courage de dénoncer le mal et le mensonge, et surtout annoncer la venue du Royaume. Soyez sur vos gardes, méfiez vous donc de ceux qui veulent chasser Dieu, car en le supprimant,  c’est l’homme crée à sa ressemblance, l’homme dans toute sa dignité, qu’ils veulent faire disparaître !
La naissance de Jean-Baptiste fut une bonne surprise pour Zacharie et Elisabeth, ils étaient âgés, ils ne s’attendaient pas à accueillir la vie dans leur foyer. Par sa naissance, Jean-Baptiste nous dit  que Dieu n’a pas encore dit son dernier mot dans notre vie et dans le monde. Il a encore de bonnes surprises à nous faire. Il donne la vie sous toutes ses formes. Regardons notre vie et sachons rendre grâce à Dieu pour toutes les bonnes surprises qu’il nous fait, pour tous les bons moments qu’il nous fait vivre, comme nous le faisons ce soir dans cette église, par ces célébrations ! Restons sur le chemin à la suite de Jean-Baptiste car il nous conduit à Jésus : pratiquons la justice, changeons notre cœur, convertissons-nous, vivons simplement et nous serons heureux. Le bonheur n’est pas dans le près, il est dans le silence et la prière du désert avec Jean-Baptiste. Il est dans le silence de votre vie personnelle, dans l’amour partagé avec vos frères et sœurs, il est dans votre cœur de disciple du christ.
Rendons grâce pour tous nos frères et sœurs chrétiens qui vivent l’évangile, qui vivent leur vocation prophétique de Baptisé, de Confirmé ! Chers amis qui allez être baptisés, n’oubliez pas que le sacrement du baptême fait de vous des prêtres, des prophètes, des rois ! Quelle dignité, c’est sûr, mais quelle belle mission, quelle responsabilité ! Des prêtres pour célébrer la mort et la résurrection de notre Seigneur, pour donner le pardon de Dieu aux frères et sœurs, pour porter le Christ à ceux qui ne l’ont pas encore reçu ; des prophètes pour annoncer à ce monde la justice de Dieu, des rois à la façon de Jésus entrant à Jérusalem, des rois d’humilité !
Dieu fait grâce : c’est le sens du nom de Jean, Il vous fait grâce de son esprit, chers amis qui allez être baptisés et confirmés, il vous fait grâce de cette union avec lui. Il vous fait grâce de sa visite en vous, chers amis qui allez communier au corps du Christ.  En ce jour de fête de la nativité de St-Jean-Baptiste, c’est le Seigneur Jésus que nous fêtons, il vient en vous de nouveau, il veut que, à la suite du prophète Jean-baptiste, nous lui préparions le chemin dans notre cœur, dans notre vie, dans notre Eglise, dans notre cité, dans ce monde qui est le nôtre.
+Georges Colomb

À découvrir aussi …

Le diocèse de La Rochelle lance une démarche synodale

Le diocèse de La Rochelle lance une démarche synodale

Retardée d’un an à cause de la crise sanitaire, la démarche synodale lancée par le diocèse de La Rochelle devrait être annoncée aux paroisses le jour de la Pentecôte, le 23 mai prochain. La démarche inter-doyennés sera ensuite lancée en...

lire plus
Deux ordinations dans le diocèse en 2021

Deux ordinations dans le diocèse en 2021

En juin 2021, le diocèse de La Rochelle comptera un nouveau prêtre et un nouveau diacre. Moïse Kiasa sera ordonné prêtre le 12 juin et Rémi Delprat, diacre, le 19 juin. Originaire du Congo, Moïse Kiasa sera ordonné prêtre pour le diocèse de La...

lire plus