Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Irénée de Lyon, Docteur de l’Unité – Petite journée de patristique

11 mars @ 9h00 - 17h00

Le 21 janvier 2022, le pape François déclarait Irénée de Lyon , Docteur de l’Église , avec le titre spécial de Docteur de l’Unité. Dans le bulletin officiel de cette déclaration, il met en valeur plusieurs arguments : Irénée est en effet né en Orient où il a reçu l’enseignement de Polycarpe, le disciple de Jean. Pourtant, c’est en devenant « épiscope » de Lugdunum (Lyon) en Gaule qu’il va donner toute sa mesure, devenant à la fois « un pont spirituel et théologique entre les chrétiens orientaux et occidentaux » , et un pont entre la génération apostolique et les communautés désormais guidées par des disciples qui n’avaient pas connu directement d’apôtres.

Reprenant ensuite une remarque de l’historien Eusèbe de Césarée, le pape François souligne que Irénée « portait bien son nom » dont la racine grecque évoque la paix, tant il a œuvré pour la communion des Eglises dispersées dans l’Empire avec leur diversité et leurs particularités. Enfin, « la doctrine d’un si grand maître peut encourager le cheminement de tous les disciples du Seigneur vers la pleine communion ».

C’est à cet appel que les contributeurs de la XIIIe Petite Journée de Patristique de Saintes souhaitent répondre : faire connaître l’enseignement de St Irénée et son actualité, aussi bien aux fidèles catholiques, « descendants » des premiers chrétiens de Gaule, qu’à tous les disciples du Christ car la dimension œcuménique de son enseignement est réelle. Pasteur et théologien, Irénée de Lyon offre une théologie d’une actualité saisissante apte à faire réfléchir sur l’Unité que nous désirons.

Samedi 11 mars 2023 9 h 00 – 17 h 00 Maison diocésaine de Saintes (17) 80 cours Genêt – Saintes

Au programme de la Petite Journée de Patristique

  • P. Elie Ayroulet (Professeur de Théologie patristique, Université Catholique de Lyon – vice postulateur de la cause du Doctorat d’Irénée) et Marie L. Chaieb (CaristasPatrum ; Professeur de Théologie patristique, Université Catholique de Lyon – membre de l’équipe pour la cause du Doctorat d’Irénée)
    Eléments biographiques, l’état de la question.
    La préparation de la Positio a permis de faire le point sur l’état actuel des connaissances au sujet des sources historiques autour d’Irénée. Quelles sont les étapes connues de sa vie ? quelles sont les circonstances dans lesquelles il est devenu évêque de Lyon ? Est-il mort martyr ?
  • P. V. Wilson (prêtre du diocèse de Luçon)
    Irénée et la récapitulation
    Face aux tendances gnostiques, saint Irénée de Lyon développe la doctrine de la récapitulation : le Christ, par son Incarnation, résume toute l’œuvre du salut. Il achève l’humanité en la conduisant à sa fin ; il rassemble « toutes choses » dans l’unité, consommant ainsi tout le projet de Dieu.
  • Marie L. Chaieb : (CaristasPatrum ; Professeur de Théologie patristique, Université Catholique de Lyon – membre de l’équipe pour la cause du Doctorat d’Irénée)
    Pourquoi Irénée a-t-il été déclaré docteur de l’unité ?
    Pourquoi le pape François a-t-il souhaité déclarer Irénée « Docteur de l’Unité » ? Plusieurs éléments de réponses sont évoqués dans le texte même de la déclaration. Nous les prolongerons par des éléments caractéristiques de son enseignement, mais aussi par une réflexion sur l’unité selon Irénée : comment envisage-t-il l’unité ? Quelques images dans son œuvre donnent à comprendre les critères de l’unité selon ses vœux.
  • P. Y-M Blanchard (bibliste, spécialiste de l’établissement du canon des Ecritures)
    Irénée et le Canon biblique : données historiques, enjeux théologiques
    Qu’il en soit un acteur majeur ou le témoin de l’évolution en cours, Irénée de Lyon présente une situation tout à fait nouvelle, quant à la réception des livres appelés à devenir le Nouveau Testament de la Bible chrétienne. Il est, en outre, le premier auteur à produire une théologie biblique, censée inspirer et réguler la réflexion dogmatique à ses tout débuts.
  • E Ayroulet : (Professeur de Théologie patristique, Université Catholique de Lyon – vice postulateur de la cause du Doctorat d’Irénée)
    Optimisme chrétien et dramatique du péché : Irénée et Augustin sont-ils en opposition ?
    Certains théologiens opposent la théologie positive de l’histoire du salut d’Irénée au « pessimisme » de la conception augustinienne du péché originel. Une telle vision n’est-elle pas simpliste et réductrice de la pensée de ces deux auteurs ? Deux formulations théologiques sur un même objet doivent-elles nécessairement subsister dans l’opposition ou faut-il obligatoirement choisir l’une contre l’autre ? Nous montrerons, au contraire, en quoi la réflexion d’Irénée et celle d’Augustin sur le péché s’éclairent et s’enrichissent mutuellement.
  • Mme Annie WELLENS (écrivain) Dialogue entre Irénée et Françoise selon Marcel Pagnol
    A travers ce dialogue qui fait partie des Notes sur le rire (1947), peut-on voir une mise en abyme d’Irénée de Lyon dans l’Irénée de Marcel ?

Contact et renseignements :
Association CARITASPATRUM
34 quai du Général Leclerc, 17230 Marans
05.46.01.18.72
annie.wellens@wanadoo.fr

Télécharger le dépliant de la Petite Journée de Patristique sur St Irénée

Détails

Date:
11 mars
Heure :
9h00 - 17h00
Site :
http://caritaspatrum.free.fr

Lieu

Maison diocésaine
6 allée du Séminaire
Saintes, 17100 France
+ Google Map