En octobre, avec le Pape François, prions pour l’Eglise !

1 Oct 2023

En octobre, le Pape nous invite à prier pour l’Église en Synode :  

Prions pour l’Église, afin qu’elle adopte l’écoute et le dialogue comme style de vie à tous les niveaux, en se laissant guider par l’Esprit Saint vers les périphéries du monde.

En octobre 2021, le Pape a lancé le processus du « synode sur la synodalité », invitant chaque Église locale – diocèse, paroisse – à donner un écho de sa vie et de ses attentes. Tout cela a été rassemblé dans un document1 d’une cinquantaine de pages qui a été publié le 20 juin dernier. Il servira de base pour le synode des évêques qui se tient en ce mois d’octobre à Rome. Pour la première fois dans cette assemblée participeront des hommes et des femmes, religieux et laïcs, qui se sont investis dans cette aventure. Le Pape a annoncé que cette étape se poursuivra jusqu’en octobre 2024.

Ce qui est premier est de faire croître une Église qui écoute et dialogue. Cette manière d’être, exprimée pour notre temps, est celle des apôtres à la Pentecôte. Ils sont attentifs aux sollicitations de l’Esprit Saint qui parle en chacun, et chacun est touché dans sa propre langue. Devenir des hommes et des femmes d’écoute et de dialogue, attentifs aux périphéries du monde, est une priorité que le Pape donne, un style de vie qui caractérise les Chrétiens et l’Église dans sa manière d’agir.

Daniel Régent sj,
directeur du Réseau Mondial de Prière du Pape en France

Prier avec la Parole de Dieu

 

Premier livre des Rois (1 R 3, 5-12)

À Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur apparut en songe [à Salomon]. Dieu lui dit : « Demande ce que je dois te donner. » Salomon répondit : « Tu as traité ton serviteur David, mon père, avec une grande fidélité, lui qui a marché en ta présence dans la loyauté, la justice et la droiture de cœur envers toi. Tu lui as gardé cette grande fidélité, tu lui as donné un fils qui est assis maintenant sur son trône. Ainsi donc, Seigneur mon Dieu, c’est toi qui m’as fait roi, moi, ton serviteur, à la place de David, mon père ; or, je suis un tout jeune homme, ne sachant comment se comporter, et me voilà au milieu du peuple que tu as élu ; c’est un peuple nombreux, si nombreux qu’on ne peut ni l’évaluer ni le compter. Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal ; sans cela, comment gouverner ton peuple, qui est si important ? » Cette demande de Salomon plut au Seigneur, qui lui dit : « Puisque c’est cela que tu as demandé, et non pas de longs jours, ni la richesse, ni la mort de tes ennemis, mais puisque tu as demandé le discernement, l’art d’être attentif et de gouverner, je fais ce que tu as demandé : je te donne un cœur intelligent et sage, tel que personne n’en a eu avant toi et que personne n’en aura après toi. (…) »

 

Pistes de méditation

1 – Demande ce que je dois te donner…
Je redis plusieurs fois cette parole de Dieu à Salomon. Est-ce qu’elle m’étonne ? Est-ce ainsi que j’imagine le Seigneur ? Cette parole, il me l’adresse à moi aujourd’hui. Je prends le temps de réaliser ce qu’elle produit dans mon cœur.

2 – Donne à ton serviteur un cœur attentif pour gouverner ton peuple…
La réponse de Salomon n’est-elle pas aussi étonnante que la demande du Seigneur ? Il ne demande rien pour lui-même, mais tout pour le service de son peuple ! Et si ce peuple était aujourd’hui l’Église, peuple de Dieu ? Que le Seigneur me donne un cœur qui sache écouter sa voix à travers mes frères et sœurs.

3 – Puisque tu as demandé le discernement et l’art de gouverner… je fais ce que tu as demandé…
Face à la justesse de la demande de Salomon, le Seigneur ne lui refuse rien. Nous pouvons repenser à cette parole de Jésus : Demandez, vous recevrez…

En toute confiance je prie pour l’avenir de l’Église en synode : qu’elle se laisse inspirer par l’Esprit Saint dans sa pratique de l’écoute et du dialogue, pour aller à la rencontre du monde.

 

Un cœur à cœur avec le Seigneur

Qu’ai-je vécu pendant ce temps de prière ? Quelque chose s’est-il éclairé, ou au contraire a-t-il résisté en moi ? J’en parle au Seigneur, comme j’en parlerais à un ami.

 

Prière

Père très bon, en ce jour nouveau, me voici devant Toi.
Unis mon cœur au Cœur de ton Fils Jésus qui s’offre pour moi dans l’Eucharistie.
Que l’Esprit Saint fasse de moi son ami et apôtre par la prière, disponible à sa mission.
En communion avec Marie, mère de l’Église et notre mère,
avec mes frères et sœurs du Réseau Mondial de Prière,
je t’offre ma journée, ses joies et ses peines,
pour la mission de l’Église et l’intention donnée ce mois-ci par le Pape :

Prions pour l’Église, afin qu’elle adopte l’écoute et le dialogue comme style de vie à tous les niveaux, en se laissant guider par l’Esprit Saint vers les périphéries du monde.

Réseau Mondial de Prière du Pape

À découvrir aussi …

Homme, femme, genre… un choix ?

Homme, femme, genre… un choix ?

Le service Eglise et Bioéthique, à la demande des doyennés, propose Un échange autour des questions du genre et de la transidentité le mercredi 24 avril, 18h30, à la salle paroissiale de La Jarrie (25 place de la Mairie). Cette soirée est ouverte à...

lire plus
Dimanche du Bon Pasteur : une neuvaine pour les vocations !

Dimanche du Bon Pasteur : une neuvaine pour les vocations !

Le dimanche 21 avril, l'Eglise célèbrera la 61é journée mondiale de prière pour les vocations. Avant ce jour, et en prévision du pèlerinage pour les vocations à l'Île Madame qui aura lieu le lundi de Pentecôte, le diocèse vous propose de prier pour...

lire plus