En avril, prions avec le Pape pour que soit reconnue la dignité des femmes

1 Avr 2024

Prions pour que la dignité et la richesse des femmes soient reconnues dans toutes les cultures et que cessent les discriminations dont elles sont victimes dans différentes parties du monde.

Comment ne pas s’émerveiller devant la contribution des femmes dans la vie de la société, en politique et dans les entreprises, dans tant de domaines si divers, mais aussi dans le lieu privilégié de la famille, ou encore au sein de l’Église. Partout les femmes sont une ressource agissante.

Elles sont force de conversion, source de changement, mettant leurs forces, leur courage, leur créativité et leur capacité d’aimer, de donner vie, au service du bien commun.

Cependant, on ne peut sous-estimer toutes les injustices qu’elles supportent du simple fait qu’elles sont « femmes ». Dans bien des pays elles sont encore comptées pour rien, discriminées, voir utilisées à des fins injustes et honteuses. Parfois, les chemins de libération qu’elles avaient réussi à emprunter à grande peine sont remis en question et leur place dans la société se trouve à nouveau fragilisée. Même dans les pays où leurs droits sont protégés, il y a encore de nombreuses situations douloureuses où les femmes rencontrent des difficultés.

On pourrait croire ce sujet dépassé, hélas, il n’en n’est rien. Les papes successifs se sont depuis longtemps penchés vers elles, appelant l’humanité et les chrétiens à se réveiller pour que chaque femme en ce monde puisse déployer les talents qu’elle possède.

Cette recherche ne peut qu’aider les hommes à être dans une juste relation avec elles. Ne pas donner leur place à la femme c’est fausser le vis-à-vis homme-femme.

Nous pouvons prier ce mois-ci pour ce défi d’unité, qui est harmonie et non fusion entre l’homme et la femme, pour que la complémentarité homme-femme puisse se réaliser en tout lieu, avec un désir réciproque de construction et d’ajustement continuel.

Que se lèvent des hommes et des femmes de justice qui les aident à sortir de leur position d’infériorité ou d’oppression en donnant accès, pour toute femme, à sa pleine dignité.

Contemplons Jésus, il a su s’entourer de femmes, les accueillir, les relever et leur donner une place à une époque et dans une culture où elles étaient peu considérées. Pour beaucoup ce fut une vraie rencontre qui a changé leur vie. On peut penser à Marie de Magdala, à qui Il a confié la mission d’annoncer sa résurrection : « Va dire à mes frères que je monte vers mon Père, votre Père, vers mon Dieu, votre Dieu » (Jn 20,17b). Jésus la connaissait par le cœur, Il l’envoie en confiance et elle court annoncer la résurrection du Christ aux apôtres.

En Église, prenons la mesure du caractère incroyable de cette mission confiée à cette femme, disciples de Jésus, devenue la première apôtre et appelée par saint Thomas d’Aquin l’« apôtre des apôtres ».

 

Claire Jeanpierre, Réseau Mondial de Prière du Pape France

 

À découvrir aussi …

Homme, femme, genre… un choix ?

Homme, femme, genre… un choix ?

Le service Eglise et Bioéthique, à la demande des doyennés, propose Un échange autour des questions du genre et de la transidentité le mercredi 24 avril, 18h30, à la salle paroissiale de La Jarrie (25 place de la Mairie). Cette soirée est ouverte à...

lire plus
Dimanche du Bon Pasteur : une neuvaine pour les vocations !

Dimanche du Bon Pasteur : une neuvaine pour les vocations !

Le dimanche 21 avril, l'Eglise célèbrera la 61é journée mondiale de prière pour les vocations. Avant ce jour, et en prévision du pèlerinage pour les vocations à l'Île Madame qui aura lieu le lundi de Pentecôte, le diocèse vous propose de prier pour...

lire plus