Dimanche de la Santé (13 février 2022) : “Heureux !”

8 Fév 2022

Initié par les diocèses de Lille, Arras et Cambrai, le dimanche de la santé s’est étendu à l’ensemble des diocèses depuis le Jubilé de l’an 2000 et est généralement vécu dans les paroisses le dimanche le plus proche de la fête du 11 février (fête de Notre-Dame de Lourdes).

Cette célébration, qui s’inscrit toujours dans le cadre de la liturgie dominicale, permet aux assemblées de chrétiens de prier en lien avec la Journée mondiale du Malade. Des initiatives sont possibles afin de sensibiliser les communautés chrétiennes au monde de la santé : rencontres avec des acteurs de santé, liturgie préparée avec des équipes de service évangélique des malades ou d’aumônerie, témoignages de soignants, de professionnels de santé, réflexions autour de thèmes, rencontre festive avec diverses associations ou mouvements œuvrant pour les malades etc… Dans beaucoup de paroisse, c’est aussi l’occasion de proposer le sacrement de l’onction des malades à ceux qui en font la demande.


« Si l’un de vous est malade, qu’il fasse appeler les anciens de la communauté qui prieront pour lui en pratiquant une onction d’huile au nom du Seigneur. Leurs prières, inspirées par la foi, sauveront le malade, le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés ».

Lettre de saint Jacques 5, 14-15

Quand recevoir le sacrement des malades ?

Le chrétien peut recevoir le sacrement des malades chaque fois qu’il est atteint d’une grave maladie. C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d’épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. Le sacrement rappelle la dignité de chacun, raffermit la confiance, donne la force de supporter son épreuve et l’assurance qu’il la vit en proximité avec le Christ. Signe de la tendresse de Dieu pour les malades, le sacrement rejaillit sur les proches qui souffrent aussi de l’éloignement provoqué par les hospitalisations, les bouleversements familiaux dus à la maladie… Il pacifie et réconcilie le malade avec lui-même, avec les autres et avec Dieu.

(Extrait du site https://eglise.catholique.fr)

Comment recevoir le sacrement des malades ?

Le chrétien reçoit le sacrement des malades par une imposition des mains, en silence, puis par l’onction d’huile sur le front et à l’intérieur des mains accompagnée d’une prière. Lorsque l’onction est donnée à plusieurs malades, elle se déroule de préférence au cours d’une messe. Comme tout sacrement, l’onction des malades est une rencontre du chrétien avec Dieu. Et cette rencontre va transformer la malade, va changer son cœur, même s’il ne guérit pas dans son corps. Jésus, dit dans l’Evangile : « Venez à moi vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger ». (Mt 11, 28-30)

Qu’apporte le sacrement des malades ?

  • le réconfort, la paix et le courage de supporter les souffrances de la maladie ou de la vieillesse,
  • la force et le don de s’unir aux souffrances de Jésus,
  • le pardon des péchés.

Qui peut recevoir le sacrement des malades ?

  • Ceux qui ont à vivre une maladie un peu longue et lourde à porter (quel que soit l’âge…).
  • Ceux qui sentent leurs forces décliner et qui voudrait accepter leur vieillesse comme une étape importante, à vivre dans la confiance.
  • Ceux qui pensent que la foi au Christ peut donner un sens nouveau à leur vie, marquée par la maladie et la souffrance…
  • Ceux qui pensent que le Seigneur les aime, et qui acceptent de se tourner vers Lui dans l’épreuve…

À découvrir aussi …

Pèlerinage diocésain à l’Île Madame

Pèlerinage diocésain à l’Île Madame

Le vendredi 19 août 2022, les chrétiens de Charente-Maritime sont invités au pèlerinage à l’Île Madame. Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême, présidera ce pèlerinage avec Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes. En 1794, de nombreux...

lire plus
Fêtons l’Assomption dans le diocèse

Fêtons l’Assomption dans le diocèse

Un signe grandiose apparut dans le ciel :une femme, ayant le soleil pour manteau,la lune sous les piedset, sur la tête, une couronne de douze étoiles.Apocalypse 12, 1 Le lundi 15 août, nous fêterons l'Assomption de Marie : nous célébrons en même...

lire plus