Philippe Teulé ordonné prêtre

Publié le 8 octobre 2012

C’est une grande joie pour le diocèse de La Rochelle et Saintes, qui n’avait pas vécu un événement semblable depuis 7 ans, avec l’ordination sacerdotale de Bertrand Thébaut.

Dimanche 7 octobre 2012, Philippe Teulé a été ordonné prêtre par Mgr Bernard Housset, évêque de La Rochelle et Saintes. La cérémonie s’est déroulée en la cathédrale Saint-Louis de La Rochelle, comble pour l’occasion.

Pour célébrer cet événement, le service diocésain des Vocations et le service de la Pastorale des jeunes ont proposé un grand rassemblement des collégiens de l’enseignement public et enseignement catholique.

Dans la matinée, une soixantaine de jeunes de 4e et 3e ont pris  part à une marche sur le thème de l’appel. Marche qui les a conduits de l’église d’Angoulins jusqu’au centre culturel diocésain Jean-Baptiste Souzy, quartier des Minimes. Peu après au centre  Sainte-Eustelle, ces jeunes ont pu poser des questions sur le sacerdoce au père Christophe de La Chanonie.

Plus d’une centaine de collégiens de 6e et 5e ont quant à eux participé à un rallye ludique autour des vocations à l’établissement Fénelon – Notre-Dame de La Rochelle.

Moment fort de la journée : un flashmob énergique sur une musique de Darren Styles & Manian (OuttaMy Head) avec tous les jeunes proposé peu avant la cérémonie d’ordination sur la place Verdun. Quelques passants ainsi que l’ordinand y ont pris part.

La cérémonie d’ordination présidée par Mgr Housset a commencé vers 16 heures.

Parmi les rites les plus remarquables : la prosternation de l’ordinand face contre terre pendant que la communauté chrétienne récite la litanie des saints. Mais aussi l’imposition des mains par l’évêque, puis par chacun des prêtres à tour de rôle en signe de communion
et d’accueil.

Philippe Teulé a reçu l’étole et la chasuble, les vêtements sacerdotaux, ainsi que la patène et le calice. Il a également reçu sur la paume des mains l’onction du saint chrême, cette huile parfumée consacrée à la messe chrismale qui sert à tous les sacrements dit “à caractère”(ceux que l’on ne reçoit qu’une fois et qui ne peuvent être annulés).

C’est à 42 ans que Philippe Teulé est devenu prêtre. Originaire de Pau (64), il a travaillé 15 ans dans le milieu hospitalier en tant qu’auxiliaire de vie et aide-soignant en Aquitaine avant d’intégrer le Séminaire international du Prado à Lyon en 2003.

Philippe est issu d’une famille catholique pratiquante. Enfant, il vivait la messe dominicale comme une grande fête. Le curé de la paroisse venait déjeuner chez sa famille toutes les semaines. C’est lui qui le premier a demandé à Philippe s’il avait pensé à devenir prêtre. Un autre déclencheur de sa vocation sacerdotale a été son grand-oncle prêtre, un homme à qui Philippe vouait une admiration sans borne.

Sa sensibilité sociale, le nouveau prêtre l’a développée au contact du Prado, une famille spirituelle fondée en 1860 à Lyon par le père Antoine Chevrier pour venir en aide aux enfants exclus de la société et loin de l’Eglise.

Dans le cadre de son parcours de séminariste, Philippe Teulé a œuvré pour des mouvements d’action populaire à La Rochelle (Villeneuve-les-Salines, Mireuil, Laleu).

Depuis un an, il s’occupait de personnes fragiles ou en difficulté à Rochefort, ville où il a été ordonné diacre. C’était le 26 juin 2011, en l’église Notre-Dame.

O.S.