Reprise des célébrations religieuses en Charente-Maritime

Publié le 23 mai 2020

Aux curés et équipes pastorales des paroisses

Pour information : aux prêtres, diacres et animateurs pastoraux

Pères, madame, monsieur,

Comme vous l’avez appris par la presse aujourd’hui, le décret permettant la reprise des célébrations religieuses a été publié ce matin au journal officiel. Nous allons donc avoir la joie de nous rassembler à nouveau au nom du Seigneur pour la célébration des sacrements de la foi. Nous pouvons dès ce week-end célébrer les messes dominicales mais cette liberté entraîne pour nous une réelle responsabilité dans le respect des prescriptions sanitaires.

Pour avoir le temps de préparer la mise en œuvre des consignes demandées (matériels nécessaires, bénévoles) nous vous suggérons de reprendre ces célébrations dominicales à l’occasion de la fête de la Pentecôte (30-31 mai). C’est aussi la semaine prochaine que les éventuels premiers effets du déconfinement en terme de contagion pourront être constatés.

La pièce jointe à ce courriel vous donne la liste de toutes ces prescriptions sanitaires.

J’attire votre attention sur quelques points :

  • La nécessaire distanciation entre les personnes (au moins 1 m entre deux personnes). Pour cela, il est bien évidemment nécessaire de mettre en place une signalétique claire qui entraîne une limitation du nombre des places,
  • Le port du masque est obligatoire pour chacun à partir de 11 ans,
  • Le lavage des mains (au gel hydroalcoolique) est exigé à l’entrée et à la sortie de la célébration,
  • Les portes sont ouvertes pour éviter d’être touchées.

Pour le respect de ces mesures, il est nécessaire de faire appel à des bénévoles et de les former

La semaine prochaine, nous enverrons une affiche présentant l’ensemble de ces mesures (à afficher aux portes des églises).

Pour les prêtres, nous vous rappelons l’importance de mettre à part la grande hostie à consommer entièrement. Les espèces eucharistiques sont recouvertes et protégées pour empêcher la projection de postillons (la maladie se transmet par le toucher et les postillons). Les ministres de la communion sont invités à se laver ostensiblement les mains au gel hydroalcoolique pendant le chant de l’Agneau de Dieu

Il est important que vous puissiez informer le maire de votre commune de la date de reprise des célébrations dans l’église qui s’y trouve.

Restant à votre disposition pour d’autres précisions, je vous prie d’accepter mes fraternelles salutations

Père Bertand Monnard

Vicaire général