Présentation des vœux à la presse à l’occasion de la saint François de Sales

Publié le 25 janvier 2021

Mgr Georges Colomb a présenté le 25 janvier 2021, à l’occasion de la fête de saint François de Sales, saint patron des journalistes, ses vœux à la presse. Pendant près d’une heure, l’évêque du diocèse de La Rochelle est revenu sur un certain nombre de points saillants de l’actualité de l’Eglise : actualité du Vatican, au niveau national et au niveau local.

Le motu proprio “Spiritus Domini”, promulgué le 11 janvier 2021, par lequel le pape François ouvre aux femmes les ministères institués du lectorat (enseignement de la parole, avec la fonction liturgique de proclamation de la Parole de Dieu et de l’acolytat (institué pour servir de ministre au prêtre).

Le prochain voyage du pape en Irak du 5 au 8 mars (le pape François effectuera son premier voyage apostolique depuis le début de la pandémie de la Covid-19. C’est la première fois de l’histoire qu’un souverain pontife se rend dans le pays.

L’actualité chargée pour les lois de bioéthique : le projet de loi de bioéthique est arrivé en seconde lecture au Sénat. La mesure emblématique est l’extension de l’accès à la procréation médicalement assistée aux couples formés d’un homme et d’une femme ou de deux femmes ou de toute femme non mariée.

La Marche pour la vie du 17 janvier, qui a reçu le soutien de bon nombre d’évêques de France, et notamment du nonce apostolique et du président de la CEF. Des milliers de Français ont manifesté pour défendre la vie et rappeler que l’engrenage qui conduit à l’avortement n’est pas une fatalité. Ils ont ainsi exprimé leur opposition.

Les quatre vendredis de jeûne à partir du 15 janvier : les évêques de France ont invité les catholiques et les hommes et femmes de bonne volonté à “se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux”.

La semaine de prière pour l’unité des chrétiens qui s’est déroulée du 18 au 24 janvier. Chaque année, le principal temps fort œcuménique demeure la « Semaine de prière pour l’unité chrétienne » qui, depuis 1908, rassemble des chrétiens de toutes confessions du 18 au 25 janvier.

La nouvelle adaptation des horaires des messes au couvre-feu qui nécessite l’organisation et l’adaptation de tous, curés et prêtres, équipes pastorales et fidèles.

L’attention portée par l’Eglise à la solitude, à celle de nombreux professionnels non salariés qui ne peuvent pas travailler depuis de longs mois.

Les conséquences de la crise du covid sur les finances du diocèse. Le diocèse a perdu environ 350.000 euros en 2020 en raison de la pandémie mais ses 35 salariés (ETP) ont pu bénéficier du dispositif de l’Etat pour le chômage partiel.

L’arrivée d’une communauté de religieuses vietnamiennes appartenant à la Congrégation « Marie Reine de la Paix » à Gémozac, prévue début février 2021. Leur vocation est l’accueil des enfants des nombreuses familles de Gémozac et des environs aux revenus modestes, afin d’assurer le soutien scolaire, le catéchisme, l’œuvre de patronage, l’aumônerie, etc. Elles apporteront également leur soutien aux personnes vulnérables : handicapés, personnes âgées.

Le projet de la maîtrise diocésaine Saint-Louis, porté par le chef de chœur Christian Garneret. Ce chœur est composé d’une chorale pour enfants, implantée à Fénelon, à La Rochelle, et d’une choeur pour adulte. L’un des objectifs poursuivis par cette maîtrise est d’animer les célébrations diocésaines.

Mgr Colomb, le 25 janvier 2021 © Diocèse de La Rochelle