Le Pape décrète une année “St Joseph”

Publié le 10 décembre 2020

“Une année spéciale St Joseph”, du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021, a été initié par le pape François. Dans sa lettre apostolique Patris corde (avec un cœur de père), François rappelle le 150ème anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église universelle.

L'enfant Jésus dans les bras de Saint Joseph, par Guido Reni en 1635. (détail)
L’enfant Jésus dans les bras de Saint Joseph, par Guido Reni en 1635. (détail)

” La pandémie de Covid-19″, écrit le Pape, “nous fait comprendre l’importance des personnes ordinaires, celles qui, éloignées des projecteurs, font preuve de patience, insufflent l’espérance et veillent à créer une vraie co-responsabilité. St Joseph, l’homme qui passe inaperçu, l’homme de la présence quotidienne, discrète et cachée, et qui, pourtant, joue un rôle inégalé dans l’histoire du salut.”

“Le but de cette lettre apostolique est de faire grandir l’amour envers ce grand saint, pour être poussés à implorer son intercession et pour imiter ses vertus et son élan.”

Pape François
Prière à Joseph

Joseph, on t’appelle le juste, le charpentier, le silencieux ;
moi, je veux t’appeler « mon ami ».
Avec Jésus, ton fils et mon Sauveur,
avec Marie, ton épouse et ma Mère,
tu as ta place dans mon cœur, tu as ta place dans ma vie.
Ta présence sur mon chemin, elle est discrète comme ton silence ;
mais je te reconnais bien à ton regard attentif,
à ton cœur disponible, à ta main secourable.
Prends ma main et conduis-moi,
lorsque l’ombre et la nuit rendent mes pas incertains.
Toi qui as cherché le Seigneur, toi qui l’as trouvé,
dis-moi où il est.
Dis-moi où il est, quand l’épreuve et la souffrance sont le pain quotidien.
Dis-moi où il est, quand l’espérance relève mon courage et m’invite à avancer avec plus d’entrain.
Dis-moi où il est, quand on vient près de moi, chercher réconfort, amitié et joie.
Joseph mon ami, toi qui a cheminé à travers les rayons et les ombres,
apprends-moi à rencontrer le Seigneur dans le quotidien de ma vie.
Toi, le témoin étonné de l’action de l’Esprit,
aide-moi à reconnaître ses merveilles et à lui être soumis.
Garde bien ouverts mon cœur et ma main.
Amen.