il était une foi

Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes.

  Encore des doutes ! mais que leur fallait-il donc pour qu’ils crussent ?  
************
Au matin de Pâques selon Mt,  Jésus ressuscité d’entre les morts est apparu aux deux Marie (Marie de Magdala et l’autre Marie) et leur a confié comme message à transmettre aux disciples :
« allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »  

Alors, et sans indication de temps d’attente dans l’Evangile matthéen,  
  les onze disciples s’en allèrent en Galilée, ce qui dû leur prendre quelques jours de marche.  

Quand ils arrivèrent, et virent Jésus sur la montagne,
ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes.  

On peut les comprendre car, selon Mt, c’est la 1ère fois qu’il le voit vivant ressuscité !
Et ce sera aussi sans doute la dernière fois puisque l’Evangile s’arrête net ici sur cette parole de Jésus sonnant paradoxalement comme un adieu :
Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »  
——————
En résumé, selon Mt, Jésus ressuscité n’est apparu vivant que 2 fois :
* Le matin de Pâques aux 2 Marie
* Quelques jours plus tard, aux Onze.
C’est tout. C’est peu.  
*************
Le livre des Actes écrit par Luc nous donne un récit un peu différent.
  C’est à eux (aux Apôtres qu’il avait choisis) .  qu’il s’est présenté vivant après sa Passion ; il leur en a donné bien des preuves, puisque, pendant quarante jours, il leur est apparu  

Selon les Actes, Jésus est apparu aux Apôtres de nombreuses fois pendant 40 jours après sa résurrection.
40 jours pour les instruire et les rasséréner dans la foi.  Et le tout sans perdre de temps sur la route… pour Luc, l’ascension se situe à Béthanie, près de Jérusalem.
———————–  
Bref, le récit de Luc, plus déployé dans le temps, correspond mieux à la réalité de ce que sera la plupart des conversions par la suite : il faut généralement du temps pour entrer dans le mystère de la foi…
Mattieu, lui, a toujours préféré insister sur le côté miraculeux et donc instantané de l’attachement à Jésus ;
Cf. Appel des 1ers disciples. Mt 4,20 Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
Ce qui rejoint l’expérience personnelle de Matthieu :
Mt 9, 9 Jésus partit de là et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d’impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit  
****************
2 manières différentes de raconter l’unique résurrection de Jésus puis son retour vers son Père au ciel.
Chacun vit différemment de l’autre sa rencontre avec le Ressuscité.
C’est sans doute là la grâce de notre foi chrétienne, le génie du christianisme : Dieu, unique et immuable, et qui pourtant s’adapte à chaque personne, à la fois nôtre et mien !  

Jn 20.17 je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.”