sacramentum caritatis

« Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables.  
Il ne s’agit pas ici de la table eucharistique mais bien de tables pour manger.
Les apôtres sont accaparés par les questions matérielles _ ce qu’ils font d’ailleurs peut-être mal puisque certains s’en plaignent _ et décident de revenir à la prière et au service de la Parole.
Pour ce faire, ils inventent « les diacres » consacrés au service des tables, spécialisés dans l’action sociale.  

Cependant, la frontière entre prière/service de la parole et services des tables n’est pas une véritable séparation.
——————  
D’une part les hommes désignés pour cette diaconie sont au début symboliquement au nombre de 7, chiffre sacré, chiffre divin : l’action sociale n’a rien d’impie ou même simplement de laïque (au sens moderne de neutre), elle est œuvre de Dieu.
Bien plus, on peut dire qu’elle devient sacrement de Dieu, le sacrement de la charité divine lorsqu’elle est l’occasion d’annoncer la Bonne Nouvelle en JC, selon la définition d’un sacrement : « signe visible qu’une parole accompagne ».  

Et c’est pourquoi aussitôt chargé du ministère des tables, Etienne, rempli d’Esprit saint, en fait prétexte à proclamer la gloire de Dieu manifestée en Jésus et il en témoigne jusqu’au martyre.
**************** 
Beaucoup de chrétiens sont engagés au service des autres au nom de leur foi, le service ce n’est pas l’apanage des diacres ordonnés qui n’ont pas le monopole de la charité mais sont pour l’Eglise et le monde que notre charité doit d’une manière ou d’une autre rendre visible le Christ, être lieu de Parole évangélique.
Secours catholique, CCFD etc. ne doivent pas être chrétiens uniquement dans leurs ressources mais aussi dans leur manière de les dépenser en annonçant le Christ.
——————- 
Les diacres donc, quoique consacrés pour le service des tables, ont cependant endossés aussi la charge du service de la Parole.
Les apôtres, de même, quoique voulant se consacrés tout spécialement à la prière et au service de la Parole, n’en ont pas délaissés cependant totalement le service des pauvres ni les exigences matérielles de la vie.

Il faut avoir les pieds bien sur terre pour pouvoir avancer en regardant le ciel.
Il faut connaître concrètement l’humain dans sa misère pour accueillir dans sa chair la divinisation promise.  
*********************
Pour ne pas l’oublier, l’Eglise tient à ce que ses prêtres soient d’abord ordonnés diacres : le prêtre, même évêque voire pape, reste à jamais un diacre.  
—————————–
La charité si elle est occasion d’annoncer la Bonne Nouvelle est comme le sacrement de l‘amour  = sacramentum caritatis !
C’est d’ailleurs le titre de l’exhortation apostolique du pape Benoît XVI en 2007 sur l’eucharistie !  

Table de la Parole et Table du sacrifice, Services des tables…
Il est temps de passer à tables , car, comme le disait Mgr Rodhain (« fondateur » du Secours catholique) :  « Charité n’a pas d’heure »