il n’est pas ici

Il n’est pas ici
Il n’est pas resté confiné au tombeau, prisonnier de la mort.
car il est ressuscité,
*************** 
il est ressuscité,
Notez que l’Evangile ne dit pas qu’il s’est ressuscité lui-même, mais simplement qu’il est ressuscité.
Le livre des Actes ainsi que la lettre de Paul aux Romains lèvent l’ambiguïté en précisant clairement : Dieu l’a ressuscité  
En effet, le Fils éternel du Père en assumant notre humanité avait renoncé à sa condition divine jusqu’à se rendre impuissant face à sa propre mort : il s’est abaissé jusqu’à connaître notre angoisse face à la mort, il s’est fait humain jusque dans l’anéantissement de la mort, il a assumé notre humanité jusqu’à l’extrême.
D’où son cri sur la croix, notre cri commun face à la mort :
Mt 27.46 “Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?”  

C’est parce qu’il s’est senti comme abandonné par Dieu, qu’il a vraiment connu notre solitude humaine vis-à-vis de la divinité qu’il a pu faire l’acte de foi pur et totalement humain d’abandon à Dieu.
Et Dieu le Père l’a alors re- suscité et l’a rétabli dans sa condition divine sans pour autant lui retirer sa nature humaine : le Christ ressuscité est à jamais vrai homme et vrai Dieu.
—————-
Lorsque nous nous sentons abandonnés, lorsque nous avons l’impressions que Dieu « n’est pas ici », n’oublions pas qu’en Jésus Dieu a connu notre misère et qu’il la partage.
******************
si nous avons été unis à lui par une mort qui ressemble à la sienne,
nous le serons aussi par une résurrection qui ressemblera à la sienne.

« si » dit Paul aux Romains et c’est le cas car
Lui, Jésus, il a été uni à nous par une mort qui ressemble à la nôtre pour que nous soyons nous aussi unis à Lui par une résurrection qui ressemblera à la sienne !  

Non seulement Dieu le Père nous ressuscitera mais bien plus il nous établira dans la condition divine dans laquelle il a rétabli Dieu son Fils à jamais. Nous resterons des humains et seulement des humains mais nous partagerons à jamais la gloire du Ressuscité, la gloire de Dieu.
Telle est la volonté de Dieu pour nous qui a présidée à son incarnation parmi nous.
————-
La grotte vide du sépulcre renvoie à la grotte de Bethléem :  
Le Verbe s’est fait chair pour nous rendre ” participants de la nature divine ” (2 P 1.4) :
” Car le Fils de Dieu s’est fait homme pour nous faire dieu ” (S. Athanase, inc.54.3:PG25,192B).
 ” Le Fils unique de Dieu, voulant que nous participions à sa divinité, assuma notre nature, afin que Lui, fait homme, fit les hommes Dieu ” (S.  Thomas d’A., opusc.57 in festo Corps.chr.1).
*****************
Il n’est pas ici, car il est ressuscité
Le Christ est sorti du tombeau et grâce lui nous en sortirons aussi et le confinement du tombeau sera bien plus court que celui que nous vivons actuellement dans nos maisons.