La Chapelle du St-Esprit

chapelle
chapelle du St-Esprit

La première pierre de la chapelle du Saint-Esprit a été posée le 27 août 1967. Au cours de cette bénédiction, un parchemin a été enchâssé dans la pierre avec notamment les signatures du Pape Paul VI et de Monseigneur Maurer.

Les vitraux

3 grandes verrières ornent la chapelle du St Esprit:

– une verrière ornementée d’une colombe, symbolisant l’Esprit-Saint.

– un vitrail aux motifs géométriques abstraits, symbolisant le Père, ineffable.

– un vitrail rappelant la mort du Fils, son le chemin de croix: certains épisodes rappelés sont bibliques et d’autres plus légendaires…

Le chemin de croix est une prière populaire dans laquelle le fidèle médite et s’associe à la Passion de Jésus.

——————–

Nous croyons en 1 seul Dieu: Père et Fils et Saint-Esprit.

Dieu dans sa divinité est par nature non-représentable sinon de manière symbolique.

L’Esprit-Saint est souvent représenté par une flamme, de l’eau qui coule, une colombe…

vitrail du St Esprit

« Dieu, au-delà de tout créé, 
Nous ne pouvions que T’appeler
L’Inconnaissable ! »
  D.Rimaud

Vitrail abstrait au Père inconnaissable

Le chemin de croix

Vitrail christique


1ère station : Jésus est condamné à mort: Pilate s’en lave les mains.

Mt 27,24 Pilate prit de l’eau et se lava les mains en présence de la foule, en disant : ” Je suis innocent de ce sang. C’est votre affaire !

2ème station : Jésus est chargé de sa croix.

Jn 19,17 Portant lui-même sa croix, Jésus sortit

3ème station: Jésus tombe pour le 1ère fois

4ème station: Jésus rencontre sa mère.

5ème station: Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix.

Mc 15,21 Ils réquisitionnent pour porter sa croix un passant, qui venait de la campagne. Simon de Cyrène, le père d’Alexandre et de Rufus

6ème station: Véronique essuie le visage de Jésus; la face de Jésus reste comme imprimé sur le tissus.

7ème station: Jésus tombe pour la 2ème fois.

8ème station: Jésus rencontre des femmes de Jérusalem.

Lc 23,28  ” Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants.

9ème station: Jésus tombe pour la 3ème fois. Allusion possible au triple reniement de Pierre.

Lc 22,61 Le Seigneur, se retournant, posa son regard sur Pierre ; et Pierre se rappela la parole du Seigneur qui lui avait dit : ” Avant que le coq chante aujourd’hui, tu m’auras renié trois fois. “

10ème station: Jésus est dépouillé de son vêtement.

Jn 19,23-24 Lorsque les soldats eurent achevé de crucifier Jésus, ils prirent ses vêtements et en firent quatre parts, une pour chacun. Restait la tunique : elle était sans couture, tissée d’une seule pièce depuis le haut. 
Les soldats se dirent entre eux : ” Ne la déchirons pas, tirons plutôt au sort à qui elle ira ” , en sorte que soit accomplie l’Écriture : Ils se sont partagé mes vêtements, et ma tunique, ils l’ont tirée au sort. Voilà donc ce que firent les soldats. 

11ème station: Jésus est cloué sur la croix.

Col 2,13-14  Dieu vous a donné la vie avec lui : il nous a pardonné toutes nos fautes, 
il a annulé le document accusateur que les commandements retournaient contre nous, il l’a fait disparaître, il l’a cloué à la croix,

12ème station: Jésus meurt sur la croix.

Jn 19,30 Jésus dit : ” Tout est achevé ” et, inclinant la tête, il remit l’esprit. 

13ème station: Le cadavre de Jésus est descendu de la croix.

Mc 15,45-46  (Pilate) permit à Joseph (d’Arimathée) de prendre le cadavre. [46] Après avoir acheté un linceul, Joseph descendit Jésus de la croix et l’enroula dans le linceul.

14ème station: Le corps de Jésus est mis au tombeau.

Mc 15 [46] Après avoir acheté un linceul, Joseph descendit Jésus de la croix et l’enroula dans le linceul. Il le déposa dans une tombe qui était creusée dans le rocher et il roula une pierre à l’entrée du tombeau. 

Verrières des sacristies

Les verrières des sacristies offrent à la vue ( de ceux qui y ont accès) plusieurs motifs christiques.

Un monogramme singulier: le chrisme

Le chrisme est un symbole chrétien formé des deux lettres grecques Χ (chi) et Ρ (rho) – des deux premières lettres du mot  Χριστός (« Christ ») -..


Le poisson  ou  ICTUS: 

L’ichthus (du grec ancien ἰχθύς / ikhthús, « poisson ») est un symbole qu’utilisaient les premiers chrétiens en signe de reconnaissance. 

C’est aussi l’acronyme de :

  • I (I, Iota) : Ἰησοῦς / Iêsoûs (« Jésus »)
  • Χ (KH, Khi) : Χριστὸς / Khristòs (« Christ »)
  • Θ (TH, Thêta) : Θεοῦ / Theoû (« de Dieu »)
  • Υ (U, Upsilon) : Υἱὸς / Huiòs (« fils »)
  • Σ (S, Sigma) : Σωτήρ / Sôtếr (« sauveur »)

Ce qui est traduisible par « Jésus-Christ fils de Dieu, sauveur ».

« Ajoutez à cela que, si l’on joint ensemble les premières lettres de ces cinq mots grecs que nous avons dit signifier Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur, on trouvera Ichthus, qui veut dire en grec poisson, nom mystique du Sauveur, parce que lui seul a pu demeurer vivant, c’est-à-dire exempt de péché, au milieu des abîmes de notre mortalité, semblables aux profondeurs de la mer. »

— Saint Augustin, La Cité de Dieu, XVIII, 23


IHS

Le monogramme IHS (parfois JHS) est une abréviation et une translittération imparfaite du nom de « Jésus » en grec : Ι = J, Η = E et Σ = S (JES. = Jesus/Ἰησοῦς, IHΣOYΣ = nom complet en grec).

  • pour certains c’est IESUS, HOMINUM SALVATOR (« Jésus, Sauveur des hommes »), IESUM HABEMUS SOCIUM (« Nous avons Jésus pour compagnon ») ou encore IESUS, HOMO, SALVATOR (« Jésus, Homme, Sauveur ») rencontré souvent dans des textes latins.
  • mais surmonté d’une croix, comme c’est ici le cas, c’est plutôt l’équivalent du IHSV, le « IN HOC SIGNO VINCES » de l’empereur Constantin (« Par ce signe tu vaincras », mots que Constantin affirme avoir entendus avant la bataille du pont Milvius, en 312): le signe en question étant une croix. 


La main de Dieu

– dirigée vers le bas car le salut vient du ciel

– les 3 doigts dressés figurent la Trinité.


Le sanctuaire

La Table de la Parole et la Table de l’Eucharistie

La liturgie est à la fois une action du Peuple de Dieu, la louange & une oeuvre de Dieu, opus dei.

L’eucharistie est doublement centrée autour de la Parole de Dieu et de l’autel; dans sa Parole, la Bible proclamée et commentée, Dieu se fait connaître et dans le sacrifice de l’autel, sous l’apparence du pain et du vin, Jésus offre sa vie et se donne lui-même en nourriture pour notre salut.


Le crucifix

La croix lieu de mort est devenue le symbole de la victoire sur la mort.

1Co 15,54 La mort a été engloutie dans la victoire.

Ga 6,14 Pour moi, que jamais je ne me glorifie sinon dans la croix de notre Seigneur Jésus Christ, qui a fait du monde un crucifié pour moi et de moi un crucifié pour le monde.


Le tabernacle. 

Le Tabernacle originel est la tente qui abritait l’Arche d’alliance à l’époque de Moïse, signe de la présence agissante de Dieu au milieu de son peuple.

Signalé dans nos églises par une lumière rouge, aujourd’hui, le tabernacle sert à conserver les hosties consacrées, le pain devenu Corps du Christ, présence matérielle de Dieu pour ses fidèles. 

La tabernacle actuel est commun à la chapelle du St-Esprit et à la cathédrale: il s’ouvre des deux cotés. Côté chapelle, un émail représente une grappe de raisin et quelques pains : le pain et le vin devant Corps et Sang du Christ.


Marie

Dieu pour se faire homme a voulu en passer par la médiation d’une femme, la vierge Marie. 

Mère de Jésus, mère de Dieu, Marie est la première intercesseuse dans la communion des saints: du ciel, elle prie pour nous.

Je vous salue, Marie pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen

Les confessionnaux

Le Christ a donné sa vie pour notre salut par le pardon de nos péchés.

Mt 26,28 ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude, pour le pardon des péchés. 

Ce pardon donné, l’Église nous propose un sacrement particulier pour le recevoir: la confession.

Par l’intermédiaire d’un prêtre, le fidèle confesse l’amour de Dieu par-delà son péché qu’il reconnaît et avoue; alors le prêtre l’invite à la conversion et lui manifeste le pardon de Dieu.

Jn 20,22-23 (Jésus) souffla sur eux et leur dit : ” Recevez l‘Esprit Saint ; ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis.

Mosaïque invoquant l’Esprit Saint

mosaïque signé CBrand 1974
version pour téléphone…