L’auteur présumé de la profanation de l’église de Tonnay-Charente a été appréhendé

21 Avr 2021

Un rochelais de 22 ans a reconnu avoir dégradé l’église de Tonnay-Charente en novembre 2019. L’évêque de La Rochelle et Saintes, Mgr Georges Colomb, a déclaré penser « sans rancune et sans haine » au jeune homme interpellé. 

« Les auteurs de ces actes sont généralement parmi les plus malheureux de la société, parfois même ce sont des gens qui ont besoin de soins médicaux », a indiqué l’évêque du diocèse de La Rochelle à France Bleu. Mgr Colomb a ajouté que ses pensées allaient ensuite vers la communauté chrétienne de Tonnay-Charente qui avait été éprouvée. « ‘Quand le Saint Sacrement est touché, quand la croix est brisé en morceaux, c’est très grave pour un chrétien ». 

La profanation de l’église de Tonnay-Charente en novembre 2019 avait suscité une forte émotion. Le tabernacle avait été forcé, les saintes espèces répandues sur le sol et la lunule sur lequel reposait l’hostie consacrée avait disparu. L’auteur présumé des faits a été retrouvé par la police et placé en garde à vue le 13 avril. Ce sont ses empreintes, et des traces d’ADN laissées dans l’église, qui ont permis de l’identifier, grâce aux prélèvements du service départemental de police technique et scientifique.

À découvrir aussi …

Devenez « éducateur à la vie » pour le diocèse

Devenez « éducateur à la vie » pour le diocèse

Pas facile de parler d’amour, de vie affective avec les jeunes… et avec nos propres enfants ! Que deviennent l’estime de soi, la vie relationnelle avec la pression des médias ou l’omniprésence des réseaux sociaux ? L’Eglise a-t-elle quelque chose à...

lire plus
Traditionis Custodes : les évêques de France réagissent

Traditionis Custodes : les évêques de France réagissent

Les évêques de France reçoivent, avec l’ensemble des fidèles de leur diocèse, le motu proprio « Traditionis Custodes » du Pape François rendu public le 16 juillet 2021. Ils souhaitent manifester aux fidèles célébrant habituellement selon le missel...

lire plus