Le chapelet désigne une prière, bien connue des chrétiens d’Occident. De ses origines, le chapelet a gardé son caractère de prière vocale et répétitive, mais c’est aussi une prière méditative. À chaque dizaine est associé un “mystère”, c’est à dire l’évocation d’un moment de la vie du Christ ou de la Vierge Marie.

“Le rosaire se situe dans la meilleure et dans la plus pure tradition de la contemplation chrétienne” (Saint Jean-Paul II).