O Mère Bien-Aimée,

Vous qui connaissez si bien 
les voies de la sainteté et de l’Amour,
Apprenez-nous à élever souvent 
notre esprit et notre coeur vers la Trinité,
A fixer sur Elle 
notre respectueuse et affectueuse attention.
Et puisque vous cheminez avec nous 
sur le chemin de la Vie Eternelle,
Ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins,
Que votre charité veut bien recueillir.
Tournez vers nous vos regards miséricordieux,
Attirez-nous dans vos clartés,
Inondez-nous de vos douceurs,
Emportez-nous dans la lumière et dans l’Amour,
Emportez-nous toujours plus loin et très haut
Dans les splendeurs des cieux.
Que rien ne puisse jamais troubler notre paix,
Ni nous faire sortir de la pensée de Dieu ;
Mais que chaque minute nous emporte plus avant
Dans les profondeurs de l’auguste Mystère,
Jusqu’au jour où notre âme,
Pleinement épanouie 
aux illuminations de de l’union divine,
Verra toutes choses
Dans l’éternel Amour et dans l’Unité.

Servante de Dieu Marthe Robin
1902 -1981