Une Ecole de Vie implantée dans le diocèse

Publié le 15 septembre 2020

Lundi 14 septembre 2020, jour de la fête de la Croix glorieuse, Mgr Georges Colomb est venu à Croix Gente inaugurer l’Ecole de Vie Notre-Dame-de-la-Consolation. L’évêque de La Rochelle et Saintes a béni les lieux qui accueilleront pour une année des jeunes désireux de passer une “année pour Dieu”.

Il n’y a pas deux ans, le Vatican accueillait un grand synode centré sur ‘les jeunes, la foi et le discernement vocationnel’. Pendant un mois, des évêques sont venus du monde entier pour réfléchir à la manière dont l’Eglise pouvait continuer à apporter la foi et l’espérance dont ont besoin ses jeunes baptisés. En conclusion de ce temps de partage, le pape François a publié une exhortation apostolique, c’est-à-dire “une lettre qui rappelle certaines convictions de foi et qui, en même temps, encourage à grandir en sainteté et dans l’engagement de sa propre vocation”. Voici notamment ce que le pontife argentin écrivait :

“Ce que Jésus désire de chaque jeune, c’est avant tout son amitié. Il est essentiel de discerner et de découvrir cela. C’est le discernement fondamental. Dans le dialogue du Seigneur ressuscité avec son ami Simon-Pierre, la grande question était : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » (Jn 21, 16). C’est-à-dire : Me veux-tu comme ami ? La mission que Pierre reçoit de prendre soin de ses brebis et de ses agneaux sera toujours en lien avec cet amour gratuit, avec cet amour d’amitié.”

C’est précisément dans cet esprit que s’est ouvert en septembre 2020 dans le diocèse de La Rochelle une Ecole de Vie. Basée à Montendre, dans le sud du département de la Charente-Maritime, et encadrée par les Apôtres de la Vie, cette école vise à accompagner les jeunes désireux de se poser en toute vérité et en toute liberté la question de la vocation, sacerdotale en particulier.

Deux “racines de sérénité” pour veiller sur les jeunes

Trois jeunes y sont cette année accueillis. Ils ont la vingtaine, sont originaires de Charente-Maritime ou d’ailleurs et, tous, viennent passer une année “gratuite” pour sonder le plan de Dieu sur leur vie. Pour les accompagner dans leur cheminement, outre le Père italien (et néanmoins diocésain) Maximiliano, deux femmes veilleront sur les jeunes : une religieuse, Sœur Marie Assunta, et une jeune femme, responsable du site, Aude. Pour le Père Marie-Angel Carré, modérateur des Apôtres de la vie et engagé auprès des jeunes, ces deux femmes seront pour les jeunes “deux racines de sérénité”.

Croix Gente, un phare pour éclairer la vie de nos contemporains

Croix Gente, le lieu où ils passeront cette “année pour Dieu”, est un endroit calme, idéal pour contempler et prendre son temps. On dit qu’au 14e siècle, un cultivateur y fit ériger une immense croix – une croix géante – en mémoire de son fils unique qui s’était perdu dans les bois. Dans la petite chapelle on trouvait une Pietà, une Vierge transpercée par le glaive de la mort de son fils.

Mgr Colomb est allé bénir les lieux le jour de la Croix glorieuse. Avant la bénédiction, l’évêque du diocèse de La Rochelle a présidé une eucharistie à laquelle ont participé une trentaine de fidèles et pas moins de huit prêtres. “Apôtres de la Vie, a-t-il confié au cours de son homélie, vous allez prendre la suite d’une longue chaîne pour que le message de l’Évangile éclaire la vie de nos contemporains”.