Le Conseil d’Etat confirme l’interdiction des messes publiques

Publié le 7 novembre 2020

Le Conseil d’Etat a rejeté ce 7 novembre 2020 la requête des évêques et de plusieurs associations catholiques demandant le rétablissement des messes durant le confinement. Si les fidèles sont autorisés à se rendre dans des églises pour y prier, ils sont néanmoins contraints de suivre la messe par télévision ou par internet.

La décision du Conseil d’État était très attendue par les catholiques. La réponse a été rendue publique ce samedi 7 novembre. Dans son ordonnance, le juge des référés de la haute juridiction administrative n’autorise pas la reprise des célébrations publiques, comme le demandaient de nombreux requérants, dont les évêques de France. Pour les catholiques, c’est une immense déception. Les fidèles demeurent dans l’impossibilité de participer à la messe, source et sommet de leur foi et rencontre irremplaçable avec Dieu et avec leurs frères.

Les églises restent cependant ouvertes. Il est possible d’y prier individuellement ou en groupe de moins de six. Les églises sont des lieux qu’il faut habiter et où l’on peut venir pour se recueillir, prier, adorer le Seigneur, réciter le chapelet et y recevoir les sacrements comme celui de la Réconciliation. A noter qu’il est toujours possible d’assister aux messes de funérailles (30 personnes) et aux messes de mariage (6 personnes).

Le juge des référés a d’ailleurs précisé que des instructions avaient été données par les pouvoir publics pour que toute personne puisse se rendre dans une église proche de son domicile sans condition de distance et en cochant, dans l’attestation de déplacement, la case « motif familial impérieux ». 

Suivre des messes à la télévision ou par internet

Pour suivre les messes dominicales, il reste la possibilité de les vivre à la télévision ou par internet. Sur France 2, Le jour du Seigneur retransmet ainsi une messe à 11h. Ce dimanche 8 novembre, il s’agira de la messe de clôture de l’assemblée plénière des évêques de France. La chaine de télévision KTO diffusera de son côté une messe depuis le sanctuaire de Lourdes, à 10h, mais également le soir à 18h30.

D’autres propositions existent encore. Sur différentes chaines Youtube, il sera également possible de suivre certaines messe. La Communauté de l’Emmanuel propose par exemple une messe célébrée en direct à 11 h. Des initiatives peuvent enfin émerger dans votre paroisse : renseignez-vous auprès de votre curé. Vous pouvez notamment demander à communier physiquement après avoir regardé la messe en ligne.