L’appel décisif de 15 candidats au baptême

Publié le 18 février 2021

Dimanche 21 février aura lieu l’appel décisif des catéchumènes à l’abbaye aux Dames, à Saintes. Quinze adultes participeront à cet événement, à l’occasion duquel les accompagnateurs témoignent à l’évêque, Mgr Georges Colomb, de l’aptitude des catéchumènes à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne.

L’évêque y entend le témoignage des catéchistes et l’affirmation par les catéchumènes de leur volonté de recevoir les sacrements. Ce rite porte le nom d’ appel décisif parce que cette mission accomplie par l’Église se fonde sur une élection ou un choix opérés par Dieu au nom duquel agit l’Église.

Avec l’Église qui les accompagne, les catéchumènes forment un peuple en marche vers Pâques et le baptême. Lors de la célébration, chacun est appelé par son nom, parfois un nom nouveau. Chacun signe de son nom les registres des futurs baptisés et reçoit l’écharpe violette que d’autres chrétiens porteront aussi pendant le temps du Carême, en signe de leur désir de conversion.

Entre l’appel décisif et la vigile pascale : le temps de la purification et de l’illumination

Après l’appel décisif, les catéchumènes vivront plusieurs étapes rapprochées : les scrutins, vécus en paroisse, les troisième, quatrième et cinquième dimanches de Carême. Il s’agit du temps de la purification et de l’illumination (= recevoir la lumière), qui relève «plus de la retraite spirituelle que de la catéchèse» (Rituel d’Initiation Chrétienne des Adultes n°147). La structure des trois scrutins est identique : à la liturgie de la Parole, avec l’évangile de Jean, succède une prière silencieuse, puis une litanie d’invocations, avant l’exorcisme, (prière de purification). L’objectif de ces rites est que le catéchumène prenne conscience de son péché, et s’apprête à suivre véritablement le Christ.

Les catéchumènes adultes recevront les sacrements de l’initiation chrétienne, dans leur paroisse, avec la communauté rassemblée, à l’occasion de la fête de Pâques.