La Lumière de Bethléem en Charente-Maritime

Publié le 16 décembre 2016

C’est le dimanche 11 décembre, 3eme  dimanche de l’Avent, que la Lumière de Bethléem est arrivée en Charente-Maritime.

Valérie Gaurioux, responsable scout, nous raconte le périple de cette petite flamme, allumée dans la grotte de la Nativité, répandue de proche en proche sur l’Europe, symbole de notre Espérance, de notre confiance et de notre joie à la veille de Noël.

 La Lumière de la Paix Bethléem est un événement scout chrétien qui se déroule chaque année pendant la période de l’Avent. Allumée dans la grotte de la Nativité à Bethléem, la lumière est rapportée à Vienne (Autriche), puis transmise de main en main partout en Europe. Elle constitue un symbole de paix, que l’on peut diffuser, recevoir ou encore envoyer à un proche.

Depuis 1988, tous les mouvements de scoutisme d’Europe se rassemblent à Vienne, en Autriche, le troisième samedi de l’Avent pour accueillir la Lumière de la Paix de Bethléem et la transmettre ensuite dans leurs pays respectifs.

A Surgères, l’accueil de la Lumière s’est fait dans le cadre plus large de la semaine de la paix durant laquelle différentes initiatives étaient organisées: exposition, concert, marches, témoignages de jeunes chrétiens de Mossoul (Irak).

Des compagnons scouts  sont allés à Vienne, en Autriche, pour recueillir la précieuse Lumière.  Cette Lumière est ainsi arrivée jusqu’à Niort où des Farfadets (6 – 8 ans)  du groupe de Surgères sont allé la chercher.

Gare de Niort,nous avons retrouvé sur le quai Pierre compagnon SGDF qui attendait Paul  (compagnon  SGDF Niort) arrivé par  le train, porteur de la  Lumière (notre  photo)

L’arrivée de la flamme est toujours un moment fort pour celles et ceux qui ont la chance d’être au rendez-vous.

Ainsi pour la petite Gabrielle, 6 ans, élève à Surgères en classe de CP : “j’avais l’impression d’attendre Jésus car on dit que Jésus est la Lumière du monde”

Un peu plus tard, la Lumière est arrivée à l’église.  Paul, en CE1 à Puyravault dira : “Je voyais le cœur de Jésus. La lumière c’est le cœur de Jésus.” Dans l’église, il y avait  “Plein de bougies.  C’était beau!”. C’est lui qui a porté la Lumière sur l’autel. Son cœur battait très fort.

Aujourd’hui la Lumière a été partagée dans notre diocèse.  Elle brillera dans nos églises et nos foyers pendant tout le temps de Noël !