Bienvenue aux sœurs de Matara dans notre diocèse

Publié le 11 février 2021

“Dieu écoutera votre prière et bénira vos actions”, a assuré Mgr Colomb à l’occasion de la messe d’installation des sœurs Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara, le 11 février 2021, à la chapelle de la Maison diocésaine de Saintes.

Trois religieuses, parmi les 1.500 que compte leur congrégation, viennent d’arriver dans le diocèse : sœur Marie des Anges, la supérieure, sœur Grazia Plena et sœur Consolation seront ainsi établies à la Maison diocésaine de Saintes. Pour leur mission en Charente-Maritime, les trois religieuses ont choisi de placer leur nouvelle communauté sous le patronage de sainte Eustelle. Leur maison viendra notamment en aide au secteur paroissial Rive gauche de Saintes et à la maison diocésaine.

“Merci de nous apporter la vitalité de l’Eglise argentine”, a lancé l’évêque de La Rochelle et Saintes lors de la célébration. Ce que ces religieuses désirent, c’est annoncer la Bonne Nouvelle du Salut à tous les hommes de leur temps. L’amour de l’Eucharistie, avec l’adoration quotidienne, une dévotion particulière à la sainte Vierge, et l’amour de l’Eglise dans la personne du pape, sont les caractéristiques propres à la spiritualité de la famille religieuse du Verbe incarné.

Branche féminine de l’Institut du Verbe incarné, l’Institut des Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara a été fondé en 1988. Cette branche est composée des sœurs de vie apostolique et des sœurs de vie contemplative. Leur fondateur, le père Carlos Miguel Buela. avait choisi l’appellation “Verbe incarné” en l’honneur du mystère de l’incarnation du Fils de Dieu, événement central de l’histoire.