23 janvier : rencontre des personnes séparées, divorcées, remariées.

Publié le 19 janvier 2021

Dans le contexte sanitaire COVID-19, nous n’avons pu réunir de Groupes d’échange et d’entraide comme cela était prévu en 2020.

Or, ce contexte a eu des répercussions importantes pour tous, en rajoutant pour certains de la souffrance à des relations déjà difficiles.

Etant donné que la maison diocésaine sera encore fermée à cause de la situation sanitaire, nous vous proposons une rencontre par visioconférence.

Pour nous rejoindre il suffira de cliquer sur le lien suivant : https://us04web.zoom.us/j/72138409866?pwd=RWwzUzVJbk5QQllGVEhkNzVCZEduQT09

Le samedi 23 janvier à 14h30

Dans nos situations de personnes séparées, divorcées…, nous vous proposons donc de relire et partager comment nous traversons cette période : quelles en sont les répercussions profondes… comment elles nous affectent, affectent nos relations, mais peut être aussi comment elles nous appellent à une vraie transformation intérieure…

En vue de faciliter ce temps de partage, nous vous suggérons quelques pistes de réflexions qui vous permettront de vous préparer au temps d’échange.

Relire ce que j’ai ou nous avons vécu et que nous vivons encore depuis le mois de mars 2020 :

– Quelles ont été les difficultés que j’ai rencontrées d’un point de vue relationnel, familial, spirituel?

– Quelles ont été mes découvertes ?

– Quels éventuels changements intérieurs suis-je en train de vivre ou auxquels je me sens appelé?

Nous commencerons notre rencontre à l’écoute de la Parole de Dieu, et avec la Prière suivante :

PSAUME 139 (138)
Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais ! + Tu sais quand je m’assois, quand je me lève ; de très loin, tu pénètres mes pensées. Que je marche ou me repose, tu le vois, tous mes chemins te sont familiers. Avant qu’un mot ne parvienne à mes lèvres, déjà, Seigneur, tu le sais. Tu me devances et me poursuis, tu m’enserres, tu as mis la main sur moi. Savoir prodigieux qui me dépasse, hauteur que je ne puis atteindre ! Où donc aller, loin de ton souffle ? où m’enfuir, loin de ta face ? Je gravis les cieux : tu es là ; je descends chez les morts : te voici. Je prends les ailes de l’aurore et me pose au-delà des mers même là, ta main me conduit, ta main droite me saisit.

A très bientôt

L’équipe d’animation

Père Sébastien H., Myrtô G.,

Martine et Jean Marie M.

Marie Hélène et Alain G.